Garantie soleil : Les souscriptions en hausse, les dédommagements aussi

20% des juillettistes ayant souscrit une assurance soleil pour leurs vacances ont été dédommagés, selon Le Parisien. Un chiffre quatre fois plus élevé que la moyenne habituelle.

20% des juillettistes ayant souscrit une assurance soleil pour leurs vacances ont été dédommagés, selon Le Parisien. Un chiffre quatre fois plus élevé que la moyenne habituelle.

L’assurance soleil a le vent en poupe. Cette année, deux fois plus de vacanciers ont souscrit une telle couverture par rapport à l’année dernière, et deux fois plus ont été indemnisés pour le mois de juillet. En cause : les incertitudes météorologiques, notamment sur la cote Atlantique.

Le bassin d’Arcachon par exemple n’a connu qu’une seule journée de beau temps la troisième semaine de juillet. La promesse de l’assurance soleil : 3 jours de beau temps minimum sur une semaine de vacances. Dans le cas contraire, le vacancier se voit indemnisé entre 100 et 300 euros, pour une assurance qui coûte entre 12 et 25 euros.

Petit plus, cette couverture est en lien direct avec Metnex, filiale de Météo France. Et le chèque est automatiquement envoyé au vacancier déçu, sans qu’il n’ait besoin de la demander.

Pour en savoir plus : voir notre fiche Qu’est-ce que la garantie soleil ?


Laissez votre avis