Inondations : Un arrêté de catastrophe naturelle permettra bientôt aux sinistrés d’être indemnisés

L’arrêté de catastrophe naturelle devrait être pris « dans les meilleurs délais » suite aux inondations dans le sud et permettra aux sinistrés d’être dédommagés.

L’arrêté de catastrophe naturelle devrait être pris « dans les meilleurs délais » suite aux inondations dans le sud et permettra aux sinistrés d’être dédommagés.

La procédure en vue de l’arrêté de catastrophe naturelle est engagée selon une déclaration du ministre de l’Intérieur à l’Assemblée nationale, ouvrant la voie à une indemnisation pour les personnes sinistrées.

Une fois l’état de catastrophe naturelle déclarée, les sinistrés disposeront d’un délai pour effectuer une demande à leur assurance et être pris en charge dans le cadre de la garantie catastrophe naturelle.

Seuls les assurés qui ont souscrit à une assurance multirisques pourront prétendre à une indemnisation pour leur habitation ou leur véhicule.

L’heure est aux interventions d’urgence

Lors de son intervention, Claude Guéant a également évoqué les mesures de secours d’urgence mises en place lundi : 300.000 euros de secours d’extrême urgence ont en effet été délégués au préfet du Var selon Claude Guéant.  

Également « 2.000 personnes ont pu être évacuées à titre préventif, neuf hélicoptères de la sécurité civile et deux de la gendarmerie nationale ont été pré-positionnés, 136 hélitreuillages ont été faits, 5.000 interventions ont été effectuées par les sapeurs-pompiers et 650 sauvetages ont été réalisés », a déclaré le ministre, déplorant néanmoins le décès de cinq personnes.

Depuis le début des intempéries, trois personnes ont été emportées par les flots et deux personnes ont été intoxiquées par les émanations d’oxyde de carbone.

Sur le sujet, voir aussi notre article :
Comment contacter votre assureur suite aux inondations dans le sud ?

Pour en savoir plus, consultez nos fiches pratiques destinées aux assurés :
Qu’est-ce que la garantie catastrophe naturelle ?
Que faire pour être indemnisé en cas de catastrophe naturelle ?
Que faire après une inondation ?


Laissez votre avis