Intempéries : Le Finistère en alerte rouge et 29 départements en alerte orange

Un nouveau coup de tabac est prévu par Météo France, jeudi 6 février en Bretagne. Le Finistère est en alerte rouge et d’importants dégâts sont à craindre pour Quimperlé et Morlaix.

La vigilance orange a été étendue jeudi à 29 départements du quart-nord ouest de la France, où le Finistère a même été placé en rouge pour les crues, en raison d’une forte tempête hivernale attendue à partir de jeudi midi de la Bretagne à l’Ile-de-France, a annoncé Météo-France.

Météo-France met en garde à la fois contre des vents «pouvant occasionner des dégâts», des fortes précipitations sur des «sols déjà saturés» dans certains départements bretons ainsi qu’un phénomène de «vagues submersions» sur le littoral. L’épisode doit débuter vers 13 heures ce jeudi et se poursuivre jusque vers 11 heures vendredi.

Dans le Finistère, deux cours d’eau, la Laïta et la rivière de Morlaix ont été placés en alerte rouge, des crues importantes étant attendues dans la journée de jeudi notamment à Quimperlé et Morlaix, qui avait été envahie par une crue subite le 24 décembre dernier lors de la tempête Dirk.

Quimperlé et Morlaix

«Une réaction hydrologique rapide et importante est attendue» sur la rivière de Morlaix, note le service de prévision des crues sur son site internet, soulignant que les niveaux atteints «pourraient être similaires voire supérieurs à ceux connus en fin d’année 2013».

La préfecture du Finistère a indiqué que «des débordements importants sont probables dans les rues du centre-ville de Morlaix dès jeudi après-midi». La Laïta, à Quimperlé, réagira également «de façon importante» aux pluies attendues jeudi, prévoit Vigicrues.

Dans les autres départements en orange, les pluies s’intensifieront jeudi en particulier sur l’ouest de la Bretagne, note Météo-France, qui attend des précipitations de 30 à 50 millimètres, «plus localement 60 à 70 millimètres sur le relief et le nord du Finistère». Le vent se renforcera sur les côtes des Pays de la Loire et du sud de la Bretagne en début de nuit prochaine, avant de progresser vers le Nord-Est, la Normandie et l’Ile-de-France en deuxième partie de nuit, relève Météo-France.


Laissez votre avis