Intempéries : Courant rétabli dans les foyers touchés du Nord-Pas-de-Calais, vents forts dans le Bas-Rhin et dans le Sud-Est

Le courant a été rétabli dans les 7.000 foyers du Nord-Pas-de-Calais touchés par des coupures mardi matin en raison de vents violents, a annoncé mardi après-midi Electricité réseau distribution France (ERDF), tandis que des vents forts touchaient le Bas-Rhin, la Corse et les Alpes-de-Haute-Provence.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, “tous les chantiers sont terminés sur les lignes 20.000 volts“, a indiqué ERDF dans un communiqué, précisant cependant qu’à Beaumetz-les-Aire (Pas-de-Calais), “une centaine de foyers est en cours de réalimentation par groupes électrogènes“.

Météo-France a levé en début d’après-midi l’alerte orange qui pesait sur les deux départements, pour passer à la vigilance jaune. “Des averses isolées touchent actuellement la région dans un ciel variable avec des rafales comprises entre 60 et 80 km/h“, précise le communiqué.

Au plus fort du coup du vent, cette nuit et ce matin, on a observé 120 km/h au cap Gris-Nez, 117 km/h à Saulty, 116 km/h à Radinghem, 106 km/h à Boulogne, 113 km/h à Dunkerque, 106 km/h à Lillers et à Boulogne, 105 km/h à Lille-Lesquin“, rappelle Météo-France.

Les secteurs qui ont connu des coupures de courant se situent dans la région du pays de Saint-Omer et Hazebrouck, Estaires, dans le Béthunois et dans le sud de l’Arrageois.
Comme les techniciens d’ERDF, les pompiers de la région étaient également à pied-d’oeuvre mardi matin.

On a eu dans la nuit 80 interventions de 3H00 à 07H30 du matin, essentiellement des matériaux menaçant la voie publique, sur la totalité du département du Nord, du littoral au sud du département”, ont annoncé les pompiers à l’AFP.

Dans le Pas-de-Calais, pas moins de 125 interventions liées aux intempéries ont été dénombrées dans la matinée sur l’ensemble du département, pour essentiellement des chutes d’arbres et de matériaux.

Alerte au vent violent en Corse

Dans le Bas-Rhin, les pompiers sont intervenus une centaine de fois en trois heures en milieu de journée, en raison du vent violent qui souffle depuis ce matin. Il s’agit essentiellement d’opérations de dégagement de chaussées, après des chutes d’arbres par exemple, ou de protection de la voie publique. “32 engins et 90 sapeurs-pompiers sont actuellement engagés sur des interventions“, a indiqué le Sdis 67.

En Corse-du-Sud et en Haute-Corse, les préfectures ont diffusé mardi des avis d’alerte au vent violent et aux risques de vagues submersions jusqu’à mercredi matin et appelé la population à la prudence.

La Corse a été placée en vigilance jaune par Météo-France, qui prévoit des rafales de vent de 80 à 100 km/h, voire localement 120 km/h sur l’ensemble des massifs et le Sud-Est de l’île et, au Nord, dans la région de Bastia, le Cap corse et la Balagne.

Dans la soirée et durant la nuit, le vent devrait se renforcer et souffler entre 110 et 140 km/h, selon des communiqués des deux préfectures.

Ces vents généreront de très fortes vagues de cinq à six mètres sur la façade occidentale et leur déferlement sur la côte est susceptible d’engendrer des submersions sur les parties basses ou vulnérables du littoral“, selon les communiqués.

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, la préfecture a aussi annoncé le passage du département en vigilance jaune pour un épisode de vent violent qui va se renforcer dans la soirée.

Des rafales de vent de 60 à 80 km/h sont attendues en plaine dans l’ensemble du département“, a indiqué le préfet dans un communiqué. “Elles pourront atteindre plus de 100 à 120 km/h sur les reliefs frontaliers et les vallées de l’Est du département.

Cette alerte concerne notamment le lieu de l’accident de l’A320 de Germanwings où les recherches se poursuivaient mardi pour la huitième journée consécutive.


Laissez votre avis