Intempéries : Le Gard placé en alerte rouge

Comptant déjà de nombreuses routes inondées et bloquées, le Gard a été placé vendredi en alerte rouge aux intempéries par Météo-France, qui met en garde contre un nouvel épisode pluvio-orageux à partir de la fin de journée.

L’Ardèche, la Drôme et l’Hérault, plus épargnés depuis jeudi soir, restaient en vigilance orange jusqu’à samedi. La Lozère a également été placée en vigilance orange à 16H00 par Météo-France.

Un nouvel épisode pluvio-orageux concernera l’Hérault d’abord, puis la Lozère et le Gard. les pluies reprendront de plus belle avec encore de fortes intensités. Sur ces départements, les pluies orageuses apporteront des cumuls supplémentaires de l’ordre de 50 à 100 mm voire localement plus de 150 mm et cela parfois en quelques heures seulement“, prévoit Météo-France dans son dernier bulletin, soulignant que depuis la nuit dernière on a déjà observé 372 mm à Sainte-Anastasie et 333 à Uzès.

De nombreuses écoles ont d’ores et déjà été fermées et un ramassage scolaire a été anticipé à 14h00. Les établissements resteront toutefois ouverts pour les élèves dont les parents ne pourraient se déplacer en raison de l’alerte rouge, a précisé le Rectorat.

Le Gard

Dans le Gard, dans l’après-midi, neuf ponts et trente-et-une routes étaient coupées, selon la préfecture. Les inondations ont également entraîné l’annulation du match amical entre Nîmes (L2) et l’Olympique Marseille (L1), une rencontre dont les recettes devaient en partie être reversées au profit des sinistrés des intempéries.

Parmi les routes fermées, la RN106 qui relie la préfecture gardoise à Mende, via Alès, en longeant le Gardon, en raison d’inondations à La Calmette.

Difficultés sur les Rails

Le trafic SNCF entre Alès et Nîmes est également interrompu et 4.000 clients n’ont plus d’électricité, a indiqué la préfecture, précisant que 70 agents sont mobilisés pour rétablir la situation.

Dans certains villages a régné la confusion. A Clarensac, au bord du Rhony, une impasse a été bloquée mais pas les autres routes pourtant toutes submergées. Et plusieurs voitures qui s’étaient engagées se sont fait surprendre.

Quelques maisons ont également été touchées. Comme à Cabeirac, celle de Guy et Lucile Bouzanquet, 87 et 84 ans: “Nous avons de l’eau jusqu’aux plinthes pour l’instant. Mais on a déjà fait nettoyer quatre fois notre mas“, se désole le couple, en robe de chambre et les pieds dans l’eau.

Des interventions des secours

Vers 09H00, une quarantaine de personnes avaient été secourues, essentiellement des automobilistes à l’intérieur de voitures prises dans les eaux.

A Sainte-Anastasie, il a plu “une grande partie de la nuit“, a raconté Denise Tixador, une habitante. “Il n’y avait rien quand je suis rentrée hier soir (jeudi). Moi j’habite en hauteur. Mais ce matin en bas, il y a des caves inondées. Et nous n’avons plus d’électricité et même plus d’eau“, a-t-elle ajouté.

Capuche sur la tête, Elisabeth la trentaine est allée, elle, malgré l’eau presque jusqu’à la taille, voir dans son pré si ses chevaux allaient bien. La semaine dernière elle les avait retrouvés avec “de l’eau juqu’en bas de l’encolure“. Aussi, dès l’alerte orange, elle a anticipé. Elle les a conduits sur un terrain en amont à Clarensac. Il n’empêche: elle “n’a pas dormi de la nuit”. “Je tremblais de peur à cause de la foudre“, a-t-elle avoué.

A Aubais, “où c’est tombé comme jamais”, a remarqué Philippe Van de Velde, habitant de cette petite commune, on s’inquiétait pour le courrier. “On n’a aucune nouvelle du centre de distribution qui est située en zone inondable à Sommières“, a admis une postière.

L’Ardèche, la Drôme et l’Hérault

En Ardèche, les précipitations ont été fortes avec des cumuls de 60 à 120 mm. Le réseau routier a été légèrement affecté avec par exemple un effondrement sur la RD 578 ou quelques coulées de boue. “Ça monte très vite, car c’est des reliefs très pentus. Ça redescend aussi vite que ça monte.“, a constaté philosophe Thomas Albaladejo, le maire de La Souche, un village parmi les plus touchés.

Dans la Drôme, une centaine de clients EDF sont privés d’électricité. Pour cause de terrain impraticable, le match amical entre Evian-Thonon-Gaillard (L1) et Arles-Avignon (L2) prévu dans la soirée à Valence (Drôme) a été annulé.

Dans l’Hérault, la dépression a frôlé jeudi Montpellier mais s’est rapidement évacuée. Plusieurs épisodes orageux ont frappé le sud de la France depuis le début de l’automne. Le premier du 17 au 18 septembre a fait six morts dont quatre dans un camping de Lamalou-les-Bains (Hérault).


Laissez votre avis