Intempéries : la Corse placée en vigilance orange

La circulation routière était difficile lundi en Haute-Corse en raison d’éboulements provoqués par les fortes pluies dans ce département placé en alerte orange jusqu’à mardi, de même que la Corse-du-Sud jusqu’à mardi, selon les préfectures et Météo-France.

Aucune victime n’a été signalée mais ces pluies, habituelles en mars, ont provoqué des éboulements sur certaines routes comme la RT 50 qui a dû être provisoirement coupée dans la matinée entre Corte et Aleria.

La circulation a été difficile toute la journée sur cet axe et les préfectures ont lancé des conseils de prudence, notamment afin de limiter les déplacements.

D’autres éboulements ont été signalés sur les RD 80 et 82, perturbant la circulation. Des travaux de déblaiement et de mise en sécurité des axes routiers ont été effectués toute la journée par les services des conseils généraux.

Les chutes de pluie se sont renforcées à partir de 18H00 et devaient se poursuivre toute la nuit. L’alerte orange est en vigueur jusqu’à mardi 15H00.

Les zones les plus affectées sont le nord de l’île, notamment les massifs montagneux, et la façade orientale.

La côte est a été placée en vigilance jaune “vagues submersion”. Le puissant vent de sud-est pouvant générer des vagues de 3 à 4 mètres de haut et provoquer de sérieux dégâts notamment sur les portions du littoral habituellement submergées, a indiqué la préfecture de Haute-Corse.

Les températures élevées des derniers jours ont en outre accéléré la fonte des neiges en montagne, augmentant le débit des cours d’eau et des inondations sont à craindre, en fonction de l’intensité des pluies.

Des cumuls de 100 à 140 mm sont prévus pouvant aller jusqu’à 180 mm en Haute-Corse.
Dans ce département, la préfecture a mis en garde contre le risque d’inondations en zones habituellement inondables et contre des cumuls importants de précipitations sur de brèves durées entraînant des crues des ruisseaux et fossés. Des coupures d’électricité sont également à craindre.

Les préfectures ont demandé à la population de ne pas se promener en montagne et sur le littoral, de respecter les déviations routières, de ne pas s’engager à pied ou en véhicule sur une voie immergée, de surveiller la montée des eaux et de placer en sécurité les biens situés en zones inondables.


Laissez votre avis