Intempéries : La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle accélérée

Après les inondations dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a décidé d’engager une procédure de classement en état de catastrophe naturelle dans ces départements.

“J’ai demandé à ce que soit immédiatement diligentée la procédure de reconnaissance de déclaration de l’état de catastrophe naturelle qui sera examinée au conseil des ministres du 10 décembre” a déclaré le ministre à la suite de sa visite à des sinistrés abrités dans une salle de spectacle de Rivesaltes. (Pyrénées-Orientales)

Plus de 3.500 personnes ont été contraintes d’être évacuées par les autorités dans les Pyrénées-Orientales et Aude voisine.

Dans le var, la procédure de catastrophe naturelle avait été accélérée. Cette dernière sera examinée lors du conseil des ministres de mercredi prochain.

L’état de catastrophe naturelle permet la mise en œuvre de la garantie catastrophe naturelle, qui prend en charge les dommages matériels causés par des événements climatiques, elle concerne les bâtiments à usage d’habitation ou professionnels, le mobilier, les véhicules à moteur, le matériel y compris bétail en étable et les récoltes engrangées.
La garantie catastrophe naturelle est incluse dans les multirisques habitation et les assurances auto couvrant les dommages matériels.

Depuis la crue de novembre 1999, qui avait fait 35 morts et un disparu dans la région, ces inondations sont les plus violentes.
Le ministre a annoncé qu’il recevrait dans les prochains jours les préfets et élus des départements concernés par les violents épisodes climatiques de ces trois derniers mois, pour faire un point très complet sur les procédures et indemnisations.

Retrouvez toutes les informations sur les procédures d’indemnisation à la suite d’une inondation et sur les franchises.

Anaelle Kalfon


Laissez votre avis