La carte des zones inondables en région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Episode météorologique inhabituel pour la saison, facteurs locaux aggravants… Plusieurs éléments ont contribué à la catastrophe dans la région de Draguignan.

Les météorologues connaissent bien le phénomène à l’origine des précipitations : des masses d’air chaud qui se chargent d’humidité au-dessus de la Méditerranée et éclatent en pluies torrentielles au-dessus de la côte. Ces évènements sont appelés “épisodes cévenols”, du nom de l’arrière-pays de Nîmes où ils sont fréquents.

En outre, les précipitations les plus fortes se sont concentrées sur une zone très réduite, à un endroit où la disposition du terrain facilite la concentration du ruissellement. Les habitants de Draguignan décrivent une arrivée d’eau très puissante et très brutale vers 17 h 30.

Les inondations ont entrainé la mort de plus de 25 personnes, treize personnes sont toujours portées disparues. Pour l’heure il est toujours difficile de chiffrer le montant des dégâts, l’ampleur de la catastrophe se révèle chaque jour un peu plus importante.

Retrouvez la carte des zones inondables de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur :


Laissez votre avis