Météo France : Fin de l’alerte canicule mais le temps reste lourd

Météo France a levé dimanche matin la vigilance orange pour canicule sur les quatre derniers départements qui étaient encore concernés: le Rhône, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin ainsi que le Territoire de Belfort.

L’alerte orange pour Paris et la petit couronne avait déjà été levée samedi après-midi.

Cependant, le temps dimanche devait rester lourd et humide, localement orageux, avec des températures élevées, a mis en garde l’organisme de prévisions.

Dans ces quatre départements qui étaient encore touchés cette nuit par la canicule, les températures maximales devraient rester élevées, allant de 30 et 35 degrés.

Cette épisode de canicule, qui avait débuté jeudi, est resté très en deçà, à la fois en durée et en intensité, de celui de 2003, au cours duquel près de 15.000 personnes, âgées pour l’essentiel, étaient mortes en raison d’une chaleur exceptionnelle.

L’Institut de veille sanitaire (InVS) a constaté ces derniers jours “une légère hausse” du nombre d’admissions aux services d’urgence “pour des malaises liés à la chaleur, notamment chez les personnes de plus de 75 ans”.

Cependant, souligne-t-on de même source, “on est dans les fluctuations classiques qui sont attendues l’été quand il fait chaud”.

A partir de ses prévisions saisonnières, Météo France table sur un été plus chaud et plus sec que la moyenne des 30 dernières années. Cependant, cette indication générale ne permet pas de prédire, à ce stade, si les épisodes caniculaires vont se multiplier au cours des mois de juillet et août.

Pour parler de canicule il faut dépasser un seuil de température précis, qui varie selon les départements, et que la chaleur reste particulièrement élevée la nuit et ce, durant au moins trois jours consécutifs.

Paris, 11 juillet 2010 (AFP)


Laissez votre avis