Météo France / 4 juillet : L’alerte orange “orages” étendue à 31 départements

Des fortes pluies ont entraîné ce matin de violentes crues au Pays basque, où une personne âgée est morte emportée par les eaux, qui continuent à monter par endroits.31 départements du sud sont désormais placés en vigilance orange pour cause d’orages.

La vigilance orange “orages” qui courrait depuis ce matin sur 19 départements vient d’être étendue par Météo France. 31 département sont désormais en alerte. Sont concernés l’Ain (01), l’Allier (03), l’Ardèche (07), le Bas-Rhin (67), les Bouches-du-Rhône (13), le Cantal (15), Côte-d’Or (21), le Doubs (25), la Drôme (26), le Gard (30), la Haute-Loire (43), la Haute-Marne (52), le Haut-Rhin (68), la Haute-Saône (70), la Haute-Savoie (74), l’Hérault (34), l’Isère (38), le Jura (39), la Loire (42), la Lozère (48), la Nièvre (58), le Puy-de-Dôme (63), le Rhône (69), la Saône-et-Loire (71), la Savoie (73), le Territoire-de-Belfort (90), le Vaucluse (84) et les Vosges (88).

Les Pyrénées-Atlantiques n’ont été ajoutées à la liste des départements concernés que vers 07H00 par Météo-France. Quelques heures après le début de la montée des eaux, les habitants ont été pris de court, notamment au Pays basque intérieur dans les secteurs de Mauléon, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Etienne-de-Baïgorry.

A Arhansus, un homme âgé de 84 ans est sorti de chez lui avant d’être emporté par les eaux. Son corps a été retrouvé peu après 07H00, selon la préfecture. “On est bloqués depuis 6 heures du matin”, a témoigné Gaizka Iroz, photographe de l’AFP habitant le village d’Itxassou, niché dans une boucle de la Nive, l’une des rivières en crue. “Et cela continue à monter”, a-t-il ajouté.

Les eaux ont débordé soudainement à Arhansus entre 04h00 et 05h00 du matin et “les gens ont tenté de se réfugier sur les hauteurs”, a indiqué la gendarmerie. “Le village est complètement isolé depuis ce matin il n’y a pas d’accès. Nous avons du procéder très rapidement à l’évacuation d’un camping dont la sirène a sonné ce matin à 07H00. L’eau est montée à une vitesse folle, je crois n’avoir jamais vu ça”, a déclaré pour sa part le maire de Saint-Etienne-de-Baïgorry, Jean-Michel Coscarat, joint par téléphone. “Nous avons évacué les caravanes et les 60 personnes qui se trouvaient au camping et sommes en train de chercher les solutions de relogement”.

En une nuit, il est tombé l’équivalent d’un mois de pluie sur le Pays basque où 3.000 foyers étaient privés d’électricité en milieu de matinée. Les pompiers avaient effectué à 10h00 quelque 240 interventions et environ 200 pompiers, renforcés par des équipes des Landes et des Hautes-Pyrénées, sont mobilisés et appuyés par une centaine de gendarmes, notamment ceux des pelotons de montagne et de la brigade nautique.

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques a ouvert vendredi matin une “cellule opérationnelle départementale” de coordination des secours, tandis que de
nombreuses routes départementales étaient coupées. Le département a été placé en vigilance orange pour les orages, les pluies et les inondations à 07H00. Et à 10H00, une alerte orange pour inondations a été enclenchée. La Nive et le Saison sont notamment en alerte orange et débordent.

Des pluies soutenues sont encore attendues dans la matinée et les cumuls en 24h devraient atteindre 30 à 60mm, localement 100 à 120 mm sur les vallons du Pays Basque, selon Météo-France. Une nette amélioration est attendue dans l’après-midi.

Outre les Pyrénées-Atlantiques, 30 départements ont été placés en vigilance orange pour les orages dans le Sud-Est, Rhône-Alpes et l’est de la France, selon le dernier bulletin de Météo-France émis vendredi matin. La vigilance orange est valable jusqu’à vendredi 23H00. Le prévisionniste annonce “de violents orages susceptibles de provoquer localement des dégâts importants” et des inondations, accompagnés “de violentes rafales de vent sous les cellules les plus fortes, d’une activité électrique intense, de forte intensité de précipitation et de grêle”.

Avec AFP


Laissez votre avis