Météo / Inondations : L’Allemagne et la Hongrie sous les eaux

Le nord de l’Allemagne et la Hongrie redoublaient d’efforts en fin de semaine pour contenir le danger d’inondations historiques, avec des milliers de personnes évacuées, tandis que d’autres régions d’Europe centrale découvraient l’étendue du désastre après la décrue.

La catastrophe a fait au moins douze morts en Europe centrale, dont huit en République tchèque, et provoqué des dégâts considérables: habitations endommagées, usines inondées, infrastructures dévastées…

En Allemagne, le président de la chambre de commerce et d’industrie, Eric Schweitzer, a rappelé que les inondations record de 2002 avaient coûté 11 milliards d’euros à l’économie. “Dans certaines régions, l’ampleur des dégâts devrait dépasser celle de 2002”, a-t-il pronostiqué.

Alors que la crue se déplaçait vers le nord, la situation était particulièrement inquiétante sur les bords de l’Elbe, et ses affluents, où des villes envahies ou menacées par les eaux ont été en grande partie évacuées.

Outre la grande cité ouvrière de Bitterfeld, connue pour son industrie chimique, la petite ville de Mühlberg constituait un point d’inquiétude. Dans cette cité de 4.000 habitants (à 150 km au sud de Berlin), où plusieurs centaines de personnes ont suivi la consigne d’abandonner leur domicile, l’eau n’était pas encore entrée, mais l’Elbe a atteint le niveau de 9,89 mètres vendredi, juste 10 cm plus bas que celui des digues.
Des jeeps et des camions de la Bundeswehr et de la Croix Rouge étaient stationnés à l’entrée du bourg de 4.000 habitants transformé en camp retranché, où des dizaines de volontaires s’efforçaient de remplir aussi vite que possible des sacs de sable.

“Nous avons peur. Mais nous devons attendre ici que ça se passe car nous avons des animaux”, témoignait auprès de l’AFP Silke Christen, 47 ans, qui possède un élevage de chevaux. Comme beaucoup, elle déplorait le manque d’information des autorités, et tentait de s’informer. “Comme vous pouvez le voir, il y a le feu”, ironisait un militaire, qui n’a pas voulu donner son nom.

En Basse-Saxe, près de Lunebourg, des centaines de militaires et volontaires civils ont travaillé ensemble toute la nuit de jeudi à vendredi pour renforcer des digues avec des sacs de sable.

News Assurances vous livre ci-dessous tous les conseils pour savoir ce qu’il faut faire en cas d’inondation de votre logement et les démarches à suivre pour être indemnisé par votre assureur.


Laissez votre avis