Tempête Xynthia : environ 1000 habitations seront rasées par l’Etat, selon M. Borloo

L’Etat va raser « un peu plus d’un millier d’habitations » situées en zone inondable et touchées par la tempête Xynthia, dont les propriétaires seront indemnisés via des acquisitions amiables, a indiqué mardi le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo.

« Ils seront un peu plus d’un millier qui ne pourront plus habiter dans leur maison », a déclaré le ministre, en réponse à une question du député PS Maxime Bono. Le Journal du Dimanche avait fait état dimanche d’un plan de destruction concernant entre 1.300 et 1.500 maisons en zone inondable, après le passage de la tempête Xynthia les 27 et 28 février dans l’ouest de la France.

Les préfets des zones concernées dévoileront jeudi le tracé des zones rendues à la nature, où les habitations devront être détruites. « L’Etat s’engagera à ce qu’il y ait des acquisitions amiables » pour dédommager les propriétaires des habitations concernées, a annoncé le ministre.

Le dédommagement est généralement assuré, dans des cas de forte exposition aux catastrophes naturelles, par le Fonds Barnier, créé en 1995 et alimenté par une partie des primes d’assurances habitation. « Ce sera douloureux pour eux, ce seront des sujets d’incompréhension », a commenté M. Borloo au sujet des personnes concernées lors de la séance des questions à l’Assemblée nationale.

Paris, 6 avril 2010 (AFP)


Laissez votre avis