Trafic : La SNCF ne remboursera pas les billets en cas de retard

Les retards causés par les intempéries étant considérées comme des « mesures de sécurité », ils ne sont généralement pas indemnisés par la Sncf qui préfère proposer des solutions de prise en charge.

La Sncf a lancé un plan neige 2011-2012 : 2500 agents sont ainsi mobilisés pour des interventions d’urgence et 69 chasse-neiges déployés dans les régions les plus sensibles. Le froid et la neige ont coutume de nuire au trafic Sncf, les « raisons de sécurité » étant généralement évoquées par le réseau ferroviaire.

La SNCF fait alors valoir qu’elle «n’est pas responsable du retard des trains, la cause du retard étant un cas de force majeure». Elle n’est donc pas tenue d’effectuer des remboursements.

En cas d’immobilisation d’un train à cause d’intempéries, les usagers ont le choix entre trois solutions : reprendre un train dans l’autre sens pour revenir en gare de départ ; rester sur place, sachant que nuitées d’hôtel et repas sont pris en charge par la SNCF ; ou rester à bord du train dans lequel des plateaux repas et boissons sont servis gratuitement (seulement si le groupe estime que le train est arrêté pour une durée «raisonnable»).

Voir nos fiches pratiques  :
– Que faire en cas d’annulation de son train ?   

– Que faire pour être remboursé lors de retards dans les RER ?
– Qu’est-ce que l’assurance annulation voyage ?   


Laissez votre avis