Crash Malaysia Airlines : Les assureurs appelés à indemniser les familles des victimes

L’assureur allemand Allianz est le chef de file des assureurs de l’avion écrasé de la Malaysia Airlines en Ukraine. Les assureurs sont responsables de l’indemnisation des familles des victimes.

Le crash du vol MH17 en Ukraine, entraînant la mort de 298 personnes à bord, plonge la Malaysia Airlines dans une nouvelle crise après la disparition d’un autre Boeing 777 de la compagnie aux larges des côtes malaisiennes en mars dernier.

L’assureur allemand Allianz est aussi une nouvelle fois le principal assureur de la compagnie, fait savoir l’agence de presse Bloomberg citant une porte parole de la compagnie d’assurance à Munich. Comme pour le vol MH370 en Malaisie, Allianz est le chef de file d’un pool d’assureurs qui couvraient les dommages de l’appareil et les passagers de l’avion (hull and liability coverage) qui s’est écrasé en Ukraine.

Les pertes humaines sont couvertes par la Convention internationale de Montréal de 1999, dont la Malaisie est signataire. Celle-ci rend la compagnie aérienne responsable de “la mort ou des blessures d’un passager, à condition que le décès ou les blessures surviennent à bord de l’appareil ou au cours de l’embarquement ou de la descente de l’avion“.

Selon cette convention, la compagnie peut être amenée à payer pour chaque passager jusqu’à 100.000 “droits de tirage spéciaux” (SDR), une unité internationale dont la valeur repose sur un panier de devises. Vendredi, un SDR valait 1,541142 dollars, selon le site internet du Fonds monétaire international (FMI), ce qui signifie que les proches de chaque
passager pourraient recevoir jusqu’à 154.114 dollars (114.000 euros environ).

Concernant l’appareil, le Boeing avait une valeur de 93,7 millions de dollars (69,3millions d’euros). Il devrait être couvert par la garantie relative aux actes de guerre, activée lorsqu’un avion a été touché par un missile.

L’avion en provenance d’Amsterdam volait vers Kuala Lampur et s’est écrasé non loin de la frontière russe alors que des forces pro russes en  Ukraine affrontent l’armée.

(Avec agence)


Laissez votre avis