Départs en vacances : Bison Futé voit orange sur les routes, améliorations à la SNCF

Manque d’essence mais sans doute moins d’embouteillages. Rames de TGV un peu moins nombreuses mais afflux dans les gares: les premiers départs pour les vacances de la Toussaint ont commencé vendredi sur fond de mouvements sociaux.

Un retour à la normale dans les stations-service “prendra encore plusieurs jours”, a prévenu le Premier ministre, François Fillon. Bison Futé a prévu de l’orange sur les routes. Sur le front des carburants, le ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, parle de “lente amélioration”, avec entre “20 et 21%” des 12.300 stations-service de France encore à sec.

De fait, la situation varie beaucoup selon les régions et même dans chaque ville. A Paris, deux stations Total distantes de quelques centaines de mètres délivraient, l’une uniquement du gazole, l’autre seulement de l’essence.
50% des stations-service de Paca et Languedoc-Roussillon sont plutôt épargnées par la pénurie en raison de la proximité du grand dépôt pétrolier de Fos-sur-Mer, selon le préfet Michel Sappin.
Dans le Nord, 60% des stations fonctionnent normalement, 25% sont en situation de “pénurie ponctuelle”, 15% à sec, selon la préfecture. Dans ce département frontalier, nombre d’automobilistes se rendent en Belgique pour faire le plein.

Sur les rails, la SNCF a annoncé une “nette amélioration” du trafic TGV avec plus de huit trains sur dix, les perturbations sur les réseaux TER, Transilien et Corail restant stables avec plus d’un train sur deux. “Le trafic est encore meilleur que nos dernières prévisions. Nous aurons aujourd’hui 712 TGV sur 850 en période normale, soit plus de huit trains sur dix”, a assuré à l’AFP une porte-parole de la SNCF.

En début d’après-midi, selon un journaliste de l’AFP, 6 trains sur 10 étaient prévus au départ de la gare de Lyon, à Paris. Un contrôleur disait constater une “affluence comme un week-end normal mais pas celle d’un départ en vacances”. “On a beaucoup de trains qui vont à Lyon, mais on a seulement 3 TGV pour Nice alors que normalement il y en a 7 ou 8”, ajoutait-il en soulignant que “tous les trains partent à l’heure”.

Paris, 22 octobre 2010 (AFP)


Laissez votre avis