Grève des transports : Pas d’indemnisation pour les usagers des RER A et B

Un mouvement de grève des conducteurs de RER va paralyser les lignes A et B ce vendredi 13 mai. Aucune indemnisation n'est prévue pour les voyageurs.

Nouvelle journée de galère ce vendredi pour les usagers de la RATP . Un mouvement de grève des conducteurs de RER va paralyser les lignes A et B. Outre l’énorme pagaille, aucune indemnisation n’est prévu pour les voyageurs.

Ce vendredi 13 mai n’est pas synonyme de chance pour tout le monde. La circulation du RER A (1 million de passagers par jour) et du RER B va connaître de lourdes perturbations à cause d’un mouvement de grève de 24 heures lancé par les principaux syndicats de la RATP (CGT, FO, SUD et Unsa). Les conducteurs mécontents débuteront leur contestation dès 4h45, impactant ainsi l’ensemble du trafic sur ces deux ligne extrêmement empruntées.

Côté circulation, on prévoit 1 train sur 4 sur le RER A et 1 train toutes les demi-heures sur le RER B en zone RATP. Même si les cheminots ne sont pas en grève, la SNCF qui exploite également des tronçons de lignes, sera elle aussi perturbée. Ainsi, un train sur 2 circulera sur les portions de Poissy et Cergy. L’interconnexion est elle maintenue à Nanterre-Préfecture pour les trains de Poissy. La section sud du RER B (gérée par la RATP) au départ de Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Robinson, aura son terminus à Denfert-Rochereau. Enfin, les stations intraparisiennes de la fameuse ligne bleue ne seront pas desservies.

Côté indemnisation, il faut savoir que les mouvements de grève prévus à l’avance (c’est à dire avec préavis ) ne donnent en général pas le droit à des remboursements ou indemnisations. Cependant, la SNCF et la RATP font parfois des gestes commerciaux sous forme d’avoirs aux usagers, suivant les cas.


Laissez votre avis