Grève : Les compagnies aériennes essuient des pertes supérieures à celles du volcan islandais

Pour la deuxième fois dans l’année, les compagnies aériennes se plaignent de perdre de l’argent à cause de chocs exogènes.

L’organisme FNAM (Fédération de l’aviation marchande) a déclaré hier que les mouvements sociaux qui perturbent le trafic aérien depuis juin ont coûté plus cher aux compagnies françaises que l’épisode du volcan islandais Eyjafjöll qui aurait coûté 188 millions d’euros. Air France estime pour sa part le préjudice à 25 millions d’euros.


Laissez votre avis