Eruption Islande : Retour à la normale du trafic aérien, l’aéroport de Reykjavik ferme

Le trafic aérien est redevenu entièrement normal aujourd’hui après plus d’une semaine de perturbations provoquées par le nuage de cendres issu du volcan islandais Eyjaffjöl, a annoncé Eurocontrol.

Les 29.000 vols programmés normalement aujourd’hui devraient tous avoir lieu, a indiqué l’agence européenne à l’aviation civile. Seule une partie de l’espace aérien du nord de l’Ecosse n’est pas ouvert au trafic, précise Eurocontrol dans un communiqué.

L’aéroport de Reykjavik a revanche fermé ce vendredi 23 avril pour la première fois depuis l’éruption du volcan, ont annoncé jeudi des responsables islandais.

Jusqu’ici, le nuage de cendres avait été poussé en direction de l’est, atteignant la Grande-Bretagne, les pays scandinaves et l’Europe mais épargnant la capitale islandaise, Reykjavik, située dans le sud-ouest de l’île. “Il semble que les cendres vont atteindre (l’aéroport de) Keflavik qui va être fermé au trafic aérien”, a déclaré Hjordis Gudmundsdottir, porte-parole de l’Autorité islandaise de l’aviation civile.

Icelandair, le principal transporteur islandais, a annoncé qu’en attendant la réouverture de Keflavik, il transporterait ses passagers dans un premier temps vers l’aéroport écossais, relativement proche, de Glasgow avait de les acheminer vers d’autres destinations.

Paris, 23 avril 2010 (AFP)


Laissez votre avis