Transports / Grève : Quelles indemnisations pour les perturbations de trafic SNCF ?

Suite à un préavis de grève déposé par deux syndicats de cheminots, le trafic SNCF connaitra ce mercredi 9 octobre quelques perturbations, notamment sur le RER et en régions.

A l’appel des cheminots de la CGT et de la CFDT, qui protestent contre le projet de reforme ferroviaire, un mouvement de grève devrait perturber légèrement le trafic ce mercredi 9 octobre, notamment en Île-de-France et sur le réseau régional.

En ce qui concerne les TGV, la SNCF prévoit un trafic “normal sur toutes les lignes”, tout comme les Eurostars, Thalys, Lyria et les trains vers l’Allemagne, l’Italie et le Luxembourg. Cependant, les trains de nuit seront supprimés, tout comme les trains Talgo vers l’Espagne.

Comme indiqué sur son site internet, la SNCF table sur un trafic “en moyenne de plus de 9 trains sur 10 prévus aux heures de pointe” pour les Transiliens . Il faut prévoir 7 trains sur 10 en moyenne pour le RER C  (avec des trains supplémentaires susceptibles d’être mis en circulation). Les Ligne N et U verront circuler 7 à 8 trains sur 10 et la  Ligne P connaitra un service normal sauf sur la relation Meaux – La Ferté-Milon assurée en bus. Enfin, en Ile-de-France, il faut compter sur 70% du trafic pour le RER A (ligne gérée par la SNCF).

Intercités et TER perturbés

La SNCF prévoit aussi “des perturbations localisées sur le réseau ferré national”. Ainsi, “3 trains sur 4 en moyenne” circuleront du côté des trains Intercités. Le trafic devrait être normal sur le Nord et l’Est du réseau.

Au départ de Paris il faut compter sur “3 trains sur 5 en moyenne” jusqu’à Granville. La circulation devrait également être perturbée sur la ligne Paris-Orléans-Bourges, Paris-Limoges-Toulouse-Cerbère et Bordeaux-Marseille-Nice. Enfin, le trafic TER sera “normal ou proche de la normale” avec des “perturbations localisées sur quelques régions”, explique la société de chemins de fer.

Ce préavis de grève court jusqu’à demain matin 8h00, mais un autre préavis de grève a été déposé pour vendredi et concerne cette fois-ci la RATP. La perturbation devrait alors concerner le trafic du RER B, même si aucune prévision de circulation n’est encore disponible.

Quelles indemnisations ?

Attention, même si la SNCF a prévu des indemnisations pour tout retard ou annulation de train en 2013, elle n’est pas tenue de rembourser les retards des usagers lorsque le service minimum garanti est assuré. De plus, les mouvements de grève dans les transports en commun n’ouvrent presque jamais droit à une indemnisation pour les retards et suppressions subis.

Lorsque le retard est trop important et que vous décidez finalement de ne pas prendre de RER, vous pouvez être remboursé si vous avez souscris une assurance annulation qui prend en charge le cas de force majeure.

News Assurances vous propose également de consulter cette fiche pratique pour savoir que faire pour être remboursé lors de retards dans les RER.


Laissez votre avis