Volcan Islande : un nuage de cendres à 5 milliards de dollars

Le nuage de cendres provoqué par un volcan islandais, qui a perturbé fortement le trafic aérien en Europe depuis avril, a amputé de 5 milliards de $ au total le PIB mondial, a calculé jeudi le cabinet britannique Oxford Economics.

Selon ce rapport, commandé par le fabricant d’avions européen Airbus, “l’impact sur le PIB mondial de la première semaine de perturbations s’élève approximativement à 4,7 milliards de $”, soit environ 0,4 % du PIB mondial hebdomadaire. En incluant les perturbations sporadiques survenues depuis, la facture totale s’élève à 5 milliards de $, précise l’étude. Cet impact inclut les pertes subies par les compagnies aériennes, évaluées à 2,2 milliards pour la première semaine de perturbations. Du 15 au 21 avril, le trafic aérien européen avait chuté de 53 % par rapport à la semaine précédente, soit une baisse de 100 000 vols, rappelle l’étude.

Mais, au-delà des secteurs aérien et touristique, le nuage a eu des effets indirects sur de nombreux autres secteurs, en freinant ou paralysant certains circuits de distribution, et en empêchant de nombreux salariés de se rendre à leur travail, ajoute le cabinet.

CP : Goddard-Flickr

Laissez votre avis