« Apéro géant facebook » à Nancy : des craintes malgré l’annulation

Les autorités redoutent qu’un « apéro géant » prévu jeudi à Nancy, où 8.000 personnes se sont annoncées via Facebook et qui a été finalement annulé par son initiateur, rassemble malgré tout de nombreux fêtards et ne donne lieu à des débordements, a indiqué mercredi la préfecture.

« On prévoit que des gens, malgré l’annulation, vont tout de même se rendre sur la place Stanislas », dans le centre de Nancy, a expliqué un porte-parole de la préfecture de Meurthe-et-Moselle, qui assure qu’une « surveillance sera mise en place ». « On va réagir en fonction de la tournure que prennent les événements », a-t-il poursuivi. Lancé il y a quelques jours via la réseau social Facebook par un étudiant, le « big apéro place Stan » comptait mercredi plus de 8.200 adhérents.

Son créateur, un étudiant de l’Institut régional du travail social qui a souhaité garder l’anonymat, a toutefois été contraint d’annuler la manifestation, après avoir été contacté par la mairie de Nancy qui l’a mis en garde contre les risques de dérapages. « J’ai voulu créer cet événement pour rassembler, réunir des personnes pour se mélanger, créer des liens. Mais j’avoue que cela a pris beaucoup d’ampleur », a expliqué le jeune homme, lors d’un échange de courriels avec l’AFP. L’étudiant a indiqué qu’il s’attendait à l’origine à attirer « une centaine de personnes tout au plus », et qu’il avait préféré annuler pour ne pas être tenu pour responsable d’éventuels débordements.

De nombreux internautes ont toutefois exprimé leur intention de se rendre place Stanislas, en dépit du forfait de l’organisateur. Deux apéritifs similaires avaient été organisés à Nantes en novembre, puis à Rennes le 24 mars dernier, réunissant respectivement 3.000 et 5.000 personnes. Des comas éthyliques ainsi que quelques malaises et petites blessures avaient été à déplorer.

Nancy, 7 avril 2010 (AFP)


Laissez votre avis