Aide à l’investissement de 148 millions d’euros pour la Martinique au titre du plan Hôpital 2012

Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports, a annoncé que la Martinique recevrait du ministère une aide à l’investissement de 148M€ sur une enveloppe globale de 257M€ pour les projets retenus pour la région dans le cadre du plan Hôpital 2012.

Ces financements permettront d’accompagner la Martinique dans la modernisation de son paysage hospitalier et de développer pour les patients une offre de soins de qualité, ambitieuse et efficiente, notamment à travers la reconstruction du plateau technique du CHU de Fort-de-France et du centre hospitalier de Trinité.

1 – Reconstruction du plateau technique du CHU de Fort-de-France aux normes parasismiques :

La région Martinique est située dans une zone à fort risque sismique et s’attend à un séisme majeur. Le CHU a donc engagé un projet de mise aux normes du plateau technique. Par ailleurs, avec la reconstruction de ce nouveau plateau, le CHU de Fort-de-France pourra désormais prendre en charge des patients en provenance des îles voisines des Caraïbes telles que Sainte-Lucie et la Dominique. Le futur plateau technique développera de nombreux secteurs : un secteur interventionnel (bloc opératoire, un plateau d’endoscopie, un hôpital de jour, un service de cardiologie et d’imagerie …), un secteur de soins critiques avec un « pôle cœur, vaisseaux, thorax », un pôle « réanimation », un pôle « brulés », un secteur « urgences » et un secteur « biologie ».

2 – Reconstruction du centre hospitalier de Trinité dans le cadre de la mise aux normes parasismiques :

Le projet de reconstruction du centre hospitalier de Trinité s’inscrit dans le cadre de la mise aux normes parasismiques de l’établissement, fortement endommagé lors du séisme du 29 novembre 2007. Cette opération prévoit la reconstruction sur un nouveau site avec un recentrage sur la médecine, le développement de spécialités médicales (neuro-cardiologie, endocrinologie et maladie métaboliques, alcoologie, gastro-entérologie…), de la gynéco-obstétrique, de la gériatrie et d’un plateau technique de pointe.


Laissez votre avis