Arrêt maladie : La reprise du travail

medecin-702Dès la fin de votre arrêt de travail pour maladie, s’il n’y a pas de prolongation de la part de votre médecin, vous êtes dans l’obligation de reprendre votre activité professionnelle. Une visite médicale de reprise du travail est obligatoire en cas d’absence de plus de trois semaines.

Dès la fin de votre arrêt de travail pour maladie, vous devez obligatoirement reprendre votre activité professionnelle et votre employeur est tenu de vous réintégrer au même poste ou à qualification égale. Vous n’avez pas de formalités à accomplir auprès de l’Assurance Maladie. Vous ne bénéficierez plus de vos indemnités journalières mais percevrez de nouveau votre salaire.

En cas de chômage, vous êtes réintégré à l’Assedic et recommencez à percevoir vos allocations, pour une période prolongée du nombre de jours qui ont été indemnisés par l’Assurance Maladie.

Si votre état de santé ne permet pas la reprise de votre activité, vous devez, avant la fin de votre arrêt de travail, vous faire prescrire la prolongation du précédent.

Visite de reprise et préreprise

Suite à un arrêt de travail de plus de trois semaines pour maladie ou accident non professionnel, vous devez passer une visite médicale de reprise à l’emploi sous 8 jours. Si, lors de cette visite, il apparaît que vous êtes inapte à reprendre votre emploi, votre employeur est obligé de chercher à vous reclasser dans l’entreprise.

De votre côté, vous pouvez solliciter une visite de préreprise à l’emploi lorsque vous êtes encore en arrêt maladie. Elle peut aussi être à l’initiative du médecin traitant ou du médecin conseil de l’Assurance Maladie. Outre le fait de vous rassurer à quelques jours de votre reprise, cette visite peut prévoir des mesures d’adaptation du poste et du temps de travail.

Source : amelie.fr


un commentaire sur “Arrêt maladie : La reprise du travail”

  • creuzet Vues :

    __pouvez-vous me dire si les indemnités journalères maladie ,accident du travail et allocations chomage __longues durées sont prises en compte pour le calcul de la retraite de base ainsi que pour les complémentaires arco et agirc ,urgent merci

Laissez votre avis