Arrêter de fumer : Règles de prise en charge des substituts nicotiniques

Depuis le 1er février 2007, l’Assurance Maladie accompagne l’arrêt du tabac. Elle rembourse, pour un montant maximum de 50 € par an et par bénéficiaire, les traitements par substituts nicotiniques (patch, gomme, pastille, inhalateur…).

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des substituts nicotiniques remboursables par l’Assurance Maladie.

Les modalités pratiques

Pour bénéficier de cette prise en charge, vous avez besoin d’une prescription médicale établie par votre médecin, sur une ordonnance consacrée exclusivement aux substituts nicotiniques. Aucun autre traitement ne doit figurer sur cette ordonnance.

Votre pharmacien vous délivrera les patchs, gommes ou comprimés qui vous ont été prescrits. C’est à vous de régler directement votre pharmacien. En effet, le tiers payant n’est pas accepté dans ce cas.
Vous serez ensuite remboursé par votre caisse d’Assurance Maladie dans la limite de 50 euros par année civile et par personne.
Vous n’êtes pas obligé d’acheter le traitement en une seule fois, vous pouvez échelonner vos achats.

Pour que vous soyez remboursé, votre pharmacien :
– enverra directement à votre caisse d’Assurance Maladie, via votre carte Vitale, la feuille de soins électronique ;
– ou à défaut vous délivrera une feuille de soins papier que vous enverrez à votre caisse d’Assurance Maladie.

Certaines mutuelles ou assurances complémentaires prennent également en charge le sevrage tabagique. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’elles.

Source : ameli.fr


2 commentaires sur

  • Shawna Vues :

    pourrais-je avoir le lien de ta source stp ?

  • Curt Vues :

    merci pour l'info utile je vais en parler autour de moi !

Laissez votre avis