Assiduité des fonctionnaires : FO dénonce une “prime à la bonne santé”

La “prime à l’assiduité des fonctionnaires” proposée par le président de la commission des Lois de l’Assemblée nationale dans un rapport pour “optimiser la dépense publique”, “jette l’opprobre sur les fonctionnaires”, a déploré jeudi FO, dénonçant “une prime à la bonne santé”.

“Dans le même temps où l’on veut surtaxer les malades (forfait hospitalier, déremboursements, etc…), on gratifierait les bien portants” dans la fonction publique parce qu’ils sont moins souvent en arrêt-maladie, affirme le communiqué de FO, qui ne parle cependant pas de discrimination.

Le président de la commission des Lois de l’Assemblée nationale Jean-Luc Warsmann (UMP) a proposé mercredi une série de 50 mesures d’économie, dans un rapport visant à “optimiser la dépense publique”.

La proposition 18 consiste à “mettre en oeuvre une incitation financière à l’assiduité dans la fonction publique” pour “chaque agent n’ayant bénéficié d’aucun arrêt de travail, afin de l’intéresser à sa propre assiduité”. “Cela n’existe nulle part, même pas dans le privé”, a déclaré à l’AFP Anne Balthazar, secrétaire générale des fonctionnaires FO.

Par ailleurs, “cette proposition jette l’opprobe sur les fonctionnaires, en laissant sous-entendre — une nouvelle fois, une fois de trop ? — que leurs arrêts de travail seraient de complaisance”, affirme le communiqué de FO.

Paris, 15 oct 2009 (AFP)


Laissez votre avis