Assurance Auto : En cas de collision avec un animal sauvage, laissez faire votre assureur

Alors que le Fonds de Garantie estime à plus de 40 000 le nombre d’accidents entre un véhicule et un animal sauvage sur les routes de France, il faut savoir que l’assureur peut se charger des démarches nécessaires à l’indemnisation, même quand vous êtes assurés au tiers.

En Seine et Marne, 595 accidents de la circulation sont dus aux sangliers. Forcément, le chiffre à de quoi surprendre car c’est en effet en banlieue parisienne que les accidents de ce type sont les plus fréquents. « C’est logique » confirme pourtant Michel Merlet, responsable d’indemnisation au Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages (FGAO). « Entre l’immense forêt de Fontainbleau, la culture du maïs qui est de loin la céréale préférée des sangliers et un réseau routier dense, tous les éléments sont rassemblés ».

Si vous circulez en Seine et Marne, prenez donc garde aux animaux sauvages et particulièrement aux sangliers. Mais si jamais vous en croisez, suivez l’étonnant conseil de M. Merlet « ne cherchez pas à l’éviter. Il vaut parfois mieux heurter un corps mou que de sortir de la route et d’heurter un muret ou un arbre ».

Surtout que votre assureur devrait se charger de tout. En effet, depuis le 11 juin 2007, le Fonds de Garantie indemnise les automobilistes victimes d’un choc avec un animal sauvage dès le premier euro. Auparavant, et seulement depuis 2003 et l’extension de la mission du Fonds, un abattement de 300 euros avait court et décourageait automobilistes et assureurs.

« Dans le cadre de dommages matériels, la fin de l’abattement de 300 euros a multiplié les dossiers d’indemnisation du Fonds. La garantie défense recours ou protection juridique à laquelle chacun à droit dans le cadre d’une assurance de responsabilité civile permet à l’assuré de demander à son assureur la constitution du dossier. De fait, 90% des dossiers que nous recevons sont adressés par les assureurs » explique Michel Merlet.

La procédure est simple. « Commencez toujours par contacter votre assureur en lui expliquant le sinistre » détaille M. Merlet, « il enverra un expert et préparera le dossier ». La plupart des mutuelles directes et des assureurs indemnisent l’assuré quelques soient les garanties de son contrat et « avancent » la franchise. Après, ils traitent directement avec le Fonds de Garantie pour obtenir le remboursement de la franchise ou de l’indemnisation, si l’assuré n’était pas couvert.

Enfin, il faut savoir que si vous avez évité un animal et qu’il n’y a donc pas eu de collision « directe » mais qu’il a provoqué l’accident, la procédure exige que vous fournissiez les preuves. Décrire l’animal, avoir des témoignages et montrer les traces de freinage qui ont entraîné la sortie de route peut vous permettre d’être indemnisé.

Fonds de Garantie
01 43 98 77 00


Laissez votre avis