Assurance Auto Facile : Les garanties “dommages tous accidents” et “dommages collisions”

Une fois que l’assuré s’est engagé à couvrir les dégâts qu’il causerait (responsabilité civile automobile) et les blessures qu’il pourrait subir (dommages corporels du conducteur), il doit penser à protéger son véhicule. Les garanties « dommages tous accidents » et « dommages collisions » sont là pour ça.

La garantie « dommages collisions »
C’est le premier niveau d’assurance pour le véhicule lui-même. Cette garantie indemnise l’assuré des réparations liées aux dégâts du véhicule en cas de sinistre responsable avec un autre véhicule, un piéton, un cycliste ou un animal dont le propriétaire est connu.
Dans tous les cas, elle ne pourra se mettre en marche que si un tiers est identifié. La garantie dommages collisions n’est donc d’aucun secours en cas d’accident seul ou sans tiers identifié.
Elle couvre la réparation des dégâts du véhicule, dans les limites techniques du contrat (éléments ajoutés, accessoires figurant ou non dans le catalogue constructeur).

La garantie « dommages tous accidents », dite « tous risques »
Contrairement à la dénomination souvent utilisée, cette garantie ne couvre pas « tous les risques » mais tous les dommages causés au véhicule, même en cas de responsabilité totale et en cas de tiers non identifiables.
A la différence de la garantie « dommages collisions », elle indemnise l’assuré pour les dégâts causés par une sortie de route suivie de tonneaux, par des actes de vandalisme, un délit de fuite d’un tiers responsable, par collision avec un élément naturel (arbre, animal sauvage…) ou du mobilier urbain (garde-fous, plots…).
Chaque contrat a sa propre formule de garantie « dommages tous accidents ». Elle doit être calculée en bonne intelligence entre l’assureur et l’assuré en fonction de la valeur du véhicule et des risques liés à l’environnement de conduite.
L’assuré doit également veiller à faire inscrire sur le contrat les éléments ajoutés (type customisation) ou des accessoires ne figurant pas dans le catalogue constructeur.

Ces deux garanties sont essentielles pour se prémunir contre les dégâts du véhicule. Les indemnisations, après passage d’un expert, dépendront du montant des réparations et de la valeur de la voiture. Le paiement d’une franchise, convenue lors de la signature du contrat, sera réclamé.


Laissez votre avis