Assurance/Marketing : Allianz lance un programme de fidélité pour ses clients

Depuis début mai, la publicité tourne sur les radios, à la télévision et la campagne d’affichage dans les rues. Allianz France, se met au programme de fidélité à travers son dispositif Fid’Allianz. Un moyen pour l’assureur de conserver ses clients dans un contexte où plusieurs études montrent une volatilité croissante des assurés, de mieux en mieux informés sur l’assurance.

Chez Allianz France, il y a les clients, les bons clients et les très bons clients. Cette distinction a été formalisée à travers le lancement de Fid’Allianz, un programme de fidélité récompensant les assurés selon leur nombre de contrats souscrits auprès de l’assureur et leur ancienneté. Il existe en effet trois niveaux de reconnaissance de la probité des assurés permettant chacun de profiter de plusieurs avantages tarifaires ou de services particuliers. En premier lieu, ceux qui possèdent au moins un contrat sont des clients « Allianz Préférence ». Ils représentent 80% du portefeuille de l’assureur.

Les bons assurés ont quant à eux souscrit au moins trois contrats différents chez Allianz France, comme une assurance habitation, automobile et santé par exemple. Ils entrent alors dans la catégorie « Allianz Privilège » et représentent 18% du portefeuille. Enfin, la crème de la crème, sont ceux qui détiennent un contrat d’assurance-vie d’un montant significatif. L’exemple pris par la compagnie d’assurance évoque le montant de 100.000 euros. Il font alors partie de la catégorie « Allianz Prestige ».

Ce sont les agents généraux, les conseillers Allianz finance conseil et les Allianz prévoyance santé qui pourront proposer le programme et faire adhérer les clients qui le souhaitent.

Se pose la question de la prise en charge des assurés. Sera-t-elle différente selon qu’ils appartiennent à l’une ou l’autre des divisions ? Bien que Jean-Denis Malpelet, directeur des relations clients chez Allianz France, réfute une inégalité de traitement, il concède que les très bons clients seront peut-être un peu plus choyés que les autres.

60.000 clients ont adhéré à ce programme de fidélité depuis son lancement à la mi-février. La compagnie d’assurance espère atteindre les 500.000 d’ici deux ans et le million à l’horizon 2014. L’enjeu est de taille puisque le recours à internet à modifier le comportement des assurés. Entre informations et possibilité de comparer les produits des différents acteurs du secteur de l’assurance, l’opportunité de résilier son contrat pour aller voir ailleurs est devenue plus importante chez le consommateur. Récompenser sa fidélité est un levier encore peu utilisé dans l’assurance, pour maintenir l’assuré sous son giron et lui couper l’envie de jeter un œil chez les concurrents.


Laissez votre avis