Catastrophe naturelle Haïti : La France craint la “disparition” d’au moins 20 à 30 de ses ressortissants

La France craint la “disparition” d’au moins 20 à 30 de ses ressortissants vivant à Port-au-Prince, a déclaré vendredi à l’AFP le secrétaire d’Etat français à la Coopération Alain Joyandet.

“Il y a au moins 20 à 30 Français qui à notre sens auraient dû se manifester et ne l’ont pas fait, ce qui laisse supposer le pire. On craint leur disparition”, a-t-il déclaré en survolant la capitale haïtienne dévastée par le séisme de magnitude 7 de mardi soir.

Le bilan pour le moment reste de six morts confirmés, tel qu’indiqué par le Quai d’Orsay précédemment, a-t-il ajouté, précisant que 300 Français avaient été rapatriés jeudi vers l’île de la Guadeloupe dans deux avions.

Une vingtaine de blessés ont également été évacués en civière vers la Guadeloupe, dont des Haïtiens, a poursuivi M. Joyandet, soulignant que “la France est la première nation à avoir évacué des Haïtiens pour sauver leur vie”.

Le secrétaire d’Etat apporte avec lui 400 kg de rations d’eau, de trousses d’urgence et de groupes électrogènes destinés à ses concitoyens réfugiés sur la pelouse de l’ambassade française.

Quelque 1.400 Français vivent en Haïti, dont 1.200 à Port-au-Prince, environ la moitié ayant la double nationalité franco-haïtienne, a précisé M. Joyandet.


Laissez votre avis