Complémentaire Santé CMU : Le nombre de bénéficiaires en hausse sensible en 2008

Le nombre de bénéficiaires de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS), mise en place en 2005, a sensiblement progressé en 2008, a observé le Fonds de financement de la
Couverture maladie universelle (CMU), dans sa lettre d’avril.

En 2008, le nombre d’attestations d’aide délivrées (forcément inférieur à celui des bénéficiaires effectifs, pas encore disponible pour l’année 2008) a augmenté de 16,8% par rapport à 2007, couvrant 597 026 personnes, selon le Fonds.
“On est en droit de considérer que l’ACS connaît une deuxième naissance”, a estimé Jean-François Chadelat, directeur du Fonds CMU, dans Références, lettre d’information du fonds.

L’ACS vise à faciliter l’accès à une complémentaire santé (mutuelle, assurance privée, institut de prévoyance) pour les ménages qui, bien qu’ayant des revenus modestes, ne sont pas éligibles à la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). Mise en place en 2005, cette aide n’a bénéficié qu’à une faible part du public visé, évalué initialement à environ 2 millions de personnes. Les ouvertures de droits ont beaucoup augmenté à partir de septembre 2008 (autour de 53 000 par mois contre 40 000 par mois en moyenne en 2007 à la même période).

Selon le Fonds CMU, cette accélération a correspondu à celle des envois de courriers d’information aux bénéficiaires potentiels, envoyés par les caisses d’assurance maladie. L’ACS se déduit du coût annuel d’un contrat d’assurance maladie complémentaire. Soumise à conditions de revenus, elle est aussi dépendante de l’âge: elle est actuellement de 100 euros par an pour les moins de 25 ans, 200 euros pour les 25 à 59 ans, et 400 euros pour les 60 ans et plus.

AFP


Laissez votre avis