Connaissez-vous le montant réel de vos dépenses de santé ?

53,8 % des bénéficiaires de contrats individuels et 72,6 % des bénéficiaires de contrats collectifs savent combien ils vont payer avant la consultation/visite.  Les bénéficiaires qui connaissent le prix de leur consultation/visite ont un niveau d’études significativement plus élevé que les autres patients.

Parmi ceux qui ignorent combien ils vont payer, les motifs les plus fréquents sont les suivants :
• s’agissant des bénéficiaires de contrats individuels : ils considèrent que les tarifs sont souvent variables (donc difficiles à connaître) ;
• pour les bénéficiaires de contrats collectifs : ils se déclarent avant tout peu intéressés.

La mauvaise anticipation du prix payé concerne essentiellement les consultations de spécialistes.  100 % des bénéficiaires ayant consulté un médecin généraliste, dans le parcours coordonné et hors majoration, savent à l’avance combien ils vont payer. Cette proportion n’est que de 44 % des bénéficiaires ayant effectué le même type de consultation auprès d’un spécialiste.

A posteriori, 74 % des bénéficiaires de contrats individuels et 79 % des bénéficiaires de contrats collectifs se rappellent combien ils ont payé pour la consultation/visite et ces déclarations sur le prix payé sont généralement proches de la réalité. En revanche,
• 31,6 % des patients ignorent si la consultation/visite a fait l’objet d’un dépassement d’honoraires.
• 53 % des patients pensent que le médecin n’a pas pratiqué de dépassement d’honoraires (dont 15 % à tort).
• 15 % des bénéficiaires interrogés déclarent que le médecin a pratiqué un dépassement d’honoraires pour cette consultation/visite (dont 26,7 % à tort).

Seulement 29,8 % des bénéficiaires de contrats individuels et 21 % des bénéficiaires de contrats collectifs déclarent connaître le montant du remboursement de l’Assurance Maladie. Pourtant, respectivement 75 % et 81 % des patients interrogés ont déjà reçu leur décompte de Sécurité Sociale.

46,1 % des bénéficiaires de contrats individuels et 51,6 % des bénéficiaires de contrats collectifs pensent connaître le montant restant à leur charge. Plus généralement, 38,5 % des bénéficiaires de contrats individuels et 50,5 % des bénéficiaires de contrats collectifs connaissent certains éléments susceptibles de minorer ou majorer le prix d’une consultation/visite en dehors des dépassements d’honoraires. Les éléments les plus cités sont la majoration de visite à domicile, l’absence de respect du parcours coordonné et la majoration de dimanche.

Dans leur choix du médecin consulté, 76 % des bénéficiaires de contrats individuels et 73,7 % des bénéficiaires de contrats collectifs ont déclaré ne pas se préoccuper du prix mais rechercher le meilleur service possible.

Ceux qui tiennent compte des prix s’informent principalement par expérience (37 %), par le biais de leur médecin traitant (15,7 %), lors de la prise de rendez-vous (15,7 %) ou par l’affichage obligatoire dans la salle d’attente (12,8 %).

D’une manière plus générale, 69 % des bénéficiaires de contrats individuels et 72 % des bénéficiaires de contrats collectifs ont déclaré souhaiter être mieux informés sur le prix des consultations/visites (13 % des bénéficiaires s’estiment suffisamment informés et 16 % pas intéressés).

Cette préoccupation concernant les tarifs pratiqués est peu variable selon les catégories socioprofessionnelles et les niveaux d’études.


Laissez votre avis