Connaissez vous les courtiers ?

Un sondage réalisé par l’IFOP pour l’organisateur des journées du Courtage – un salon spécialisé qui réunit la profession des courtiers en assurance – montre que les Français ne connaissent pas ce réseau de distribution. Seul un tiers des Français connaissent les « spécificités et avantages des courtiers » révèle le sondage, alors qu’ils sont 47% à affirmer « plutôt bien » connaître les critères des agents généraux.

Une énième enquête « Les Français et l’assurance » apporte pour une fois de nouveaux enseignements. En s’intéressant aux réseaux de distribution, ainsi qu’à l’image de l’assurance, l’enquête IFOP menée du 28 août au 7 septembre sur internet auprès de Français âgés de 18 ans ou plus, présente la méconnaissance du secteur par les assurés.

Les courtiers, pour qui le sondage était réalisé, sont méconnus. 68% des sondés affirment ainsi ne pas connaître les spécificités de leur profession. Point positif tout de même, 55% des Français qui connaissent ce réseau en ont une image positive, ce qui place les courtiers devant les agents généraux (54%), les conseillers de gestion de patrimoine indépendants (CGPI – 49%) et les salariés de banque (48%).

Les points forts des courtiers, pour cette population d’internautes, restent la capacité à proposer « les tarifs les moins chers ». 30% considèrent donc que les courtiers offrent des tarifs moins élevés et 17% qu’ils sont experts en assurance. Ils sont autant cités quand il s’agit de « défendre les intérêts des assurés », devant les agents généraux (16%) mais derrière les salariés de mutuelles (28%).

Les raisons de la méconnaissance des assurés sur le courtage tient également d’une mauvaise appréhension des produits proposés. Ainsi, les courtiers sont cités à 14% en réponse à la question « lequel de ces réseaux est le mieux placés selon vous pour répondre aux besoins d’assurance d’un professionnel ». C’est leur meilleur total. En assurance dommages (habitation, auto) ils ne sont cités qu’à 9%, contre 33% pour les salariés des mutuelles.

Finalement, 60% des Français ont « une bonne image » de l’assurance. Surtout, ils ont une très bonne image de « leur » assureur. Le contact humain est important et la personne chargée du suivi jouit d’une image positive auprès de 84% des sondés, même s’ils ne sont que 11% à parler d’une image « très positive ». L’attachement à leur assurance est directement lié à ce résultat : seul un tiers d’entre eux sont « attachés » à leur assureur, quand 41% répondent que l’assurance est « un moindre mal ». Près de 2 assurés sur 5 ne changent pas d’assureur « car il est difficile de changer ou car ce n’est pas mieux ailleurs. »

——————————————————-
Courtier d’Assurance : l’assurance de A à Z

Le courtier d’assurances est un intermédiaire qui met en relation son client (l’assuré) et un assureur de son choix (compagnie d’assurance, mutuelle, organisme de prévoyance) en vue de la couverture d’un ou de plusieurs risques. Le courtier représente son client, le conseille, négocie avec les sociétés d’assurance de son choix ou sélectionnées par son client et l’assiste pour le règlement des sinistres.


Laissez votre avis