Edito : Méfiez vous des contrefaçons, même dans l’assurance

Le monde de l’assurance est un petit monde qui a du mal à innover.
Les phénomènes nouveaux et mal maîtrisés que sont l’internet et les médias sociaux représentent les nouvelles possibilités d’innover (surtout en marketing, comme trop souvent). Ne cherchez pas sur Facebook ou Twitter, ils sont peu présents et – à de très rares exceptions – ne s’en servent pas aussi bien qu’ils le pourraient. Il faut dire qu’ils ont besoin surtout de prendre les choses à la base, et donc d’améliorer avant tout leur visibilité sur le web.

Voilà pourquoi, depuis quelques mois, beaucoup vous proposent des « articles » sur l’assurance. Les grandes compagnies et sociétés sont moins dans cette stratégie que les courtiers et les comparateurs, devenus véritablement experts en la matière. D’un article sur la F1 à l’actualité des annulations de concert, voilà comment un courtier et/ou un comparateur dirige du trafic vers leurs sites. On ne peut pas leur en vouloir, News Assurances a montré en un peu moins de deux ans d’existence que ça fonctionnait très bien.

Oui, mais…
News Assurances est alimenté par des journalistes, sans aucune volonté marchande derrière, comme n’importe quel média. Sur notre site, vous trouvez des informations, travaillées et vérifiées par des professionnels, et personne ne vous incite à comparer une assurance auto ou à souscrire un contrat santé. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

Surtout, nous essayons de couvrir l’information de la manière la plus exhaustive qui soit, publiant des articles à la fois sur les points positifs et négatifs des assurances, donnant des conseils pratiques qui ne sont pas intéressés ensuite.

Maintenant, imaginez qu’un constructeur automobile publie sur son site des informations, des tests, sur d’autres marques de voitures. Seriez-vous convaincu de leur objectivité ? Et si une chaîne de la grande distribution vous disait que les meilleurs yaourts sont ceux d’une marque précise ? Là, clairement, se posent des questions d’indépendance, de vérité, de manipulation.

Maintenant, Internet est un vaste espace où chacun peut s’exprimer, et si un assureur veut vous dire que la meilleure assurance auto est chez lui, en rédigeant cette publicité comme un article, il en a le droit. Par contre, que vous lui fassiez entièrement confiance sur ce point est plus problématique.
Pas pour lui, mais bien pour vous.


un commentaire sur “Edito : Méfiez vous des contrefaçons, même dans l’assurance”

  • Toinon Vues :

    Sur News Assurances, "personne ne vous incite à comparer une assurance auto ou à souscrire un contrat santé", écrivez-vous…

    Il n'empêche que l'on compte pas moins de trois liens publicitaires assurance auto à l'intérieur même de votre texte, deux autres liens sponsorisés pour des assurances en tête de votre édito, auxquels s'ajoute une bannière pub vantant une mutuelle quelques paragraphes plus bas !

    Alors, avant d'affirmer que "News Assurances est alimenté par des journalistes sans aucune volonté marchande derrière", n'oubliez pas que votre modèle économique repose, lui aussi, sur la publicité.
    Et que cette publicité ne cherche pas à nous vendre du yaourt, mais bien des produits d'assurance ou de mutuelle, tout comme les courtiers et les comparateurs que vous dénoncez.

Laissez votre avis