En 2010, l’assurance recrutera

Toujours dynamique malgré la crise, le marché de l’emploi dans l’assurance semble se tourner vers une plus grande technicité et s’ouvre aux salariés venus d’autres secteurs.

La crise n’a pas freiné le recrutement dans l’assurance. Malgré un repli de « 15 à 20% » selon Louis Guastavino, directeur Banque et Assurance dans le cabinet de recrutement Page Personnel, « les employeurs n’ont pas gelé l’arrivée de nouvelle recrues ».

Les métiers de l’actuariat, du management du risque, de comptable technique et les fonctions commerciales dédiées aux entreprises seront en pointe dans les carnets de chasse des recruteurs. « Le secteur est en train de vivre une mutation qui s’exprime par une plus grande segmentation » explique Louis Guastavino, « et les besoins ne sont parfois pas pourvus par les filières de l’assurance. Le secteur, longtemps replié sur lui-même, va se tourner vers d’autres filières pour trouver les bons candidats ».

Dans une étude complémentaire, Page Personnel présente les salaires de quelques postes clefs. Si un chargé de marketing junior peut espérer un salaire médian de 29K€ bruts/an, comme un comptable technique, un gestionnaire de sinistres sera rémunéré environ 25K€ et un contrôleur de gestion près de 35K€.

Surtout, ce sont pour les salariés plus expérimentés que les salaires s’envolent. « La progression est d’environ 15 à 20% » détaille le directeur Banque Assurance de Page Personnel, « avec des évolutions de carrière intéressantes ».

S’il est encore difficile de prévoir les volumes de recrutement, les assureurs, courtiers et mutuelles vont tous avoir également besoin de rajeunir les effectifs. « Ils sont à la recherche de profils techniques et polyvalents » conclut Louis Guastavino.


Laissez votre avis