Fraude : Un informaticien chinois revend les données personnelles de 200.000 bébés à un assureur

Un employé d’une firme high-tech en charge de la maintenance informatique de la municipalité de Shangaï a revendu à un assureur les informations personnelles concernant 200.000 bébés.

L’ingénieur informatique qui s’occupait de la maintenance de la ville de Shangaï, a céder à un représentant d’assurances, contre 3.800 euros, l’ensemble des données personnelles de 200.000 nourrissons chinois.

Ces données représentent l’ensemble des naissances survenues dans les maternités de la ville durant l’année 2011 et jusqu’à avril 2012. Près de 200 millions d’informations ont ainsi été dérobées par le fraudeur.

Le représentant en assurances a ensuite revendu ce fichier à une filiale chinoise d’un groupe américain, Dun & Bradstreet, spécialisé dans la collecte et la gestion d’informations.

La police a remonté la filière en interrogeant 48 personnes qui étaient au courant de ce trafic selon le figaro.fr.


Laissez votre avis