Grippe H1N1 : 14 nouveaux décès depuis mercredi, 4 millions de français vaccinés

L’Institut de veille sanitaire (Invs) a signalé vendredi 14 nouveaux décès liés au virus de la grippe H1N1 en métropole depuis mercredi, soit un total de 164 depuis le début de l’épidémie.

Jeudi, lors d’un point de presse, le directeur général de la santé faisait état d’un total de 153 décès.

Par ailleurs l’Invs recense 86 nouveaux cas graves de grippe H1N1 depuis ce même mercredi hospitalisés en métropole, soit 890 depuis le début de l’épidémie. 211 sont toujours en réanimation ou en unités de soins intensifs.

Quelque 4 millions de personnes ont été vaccinées, alors que l’épidémie a atteint “un plateau” en France métropolitaine, selon le réseau de surveillance Sentinelles.

Lors d’un point de presse du Haut Conseil de la santé publique (HCSP), le Pr Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations, rattaché au HCSP, a indiqué que l’évaluation des vaccins n’était “pas terminée” et qu’elle serait poursuivie notamment “après le passage de la première vague”, pour estimer s’il faut continuer à vacciner ou non.

Cette évaluation progressive impose d’adapter les recommandations aux données fournies par les firmes, et d’actualiser les avis.

Ainsi, a-t-il rappelé, les posologies ont été modifiées pour les adultes (seulement une dose pour les 10-59 ans quel que soit le vaccin, une dose pour les plus de 60 ans vaccinés avec le Pandemrix, deux doses pour les plus de 60 ans vaccinés avec les autres produits).

Pour les enfants de moins de 3 ans, on sait maintenant qu’une deuxième demi-dose de vaccin avec adjuvant provoque des effets secondaires assez forts, et que “la balance bénéfices/risques n’est pas favorable”, selon le Pr Floret.

En revanche, si on leur inocule le vaccin sans adjuvant, il faut toujours deux demi-doses.

Il a reconnu que c’était “difficile à comprendre pour le public”, mais que c’était “la première fois qu’on essaie de vaincre une situation pandémique par la vaccination”. “On a été très surpris de voir l’efficacité de ce vaccin contre la grippe H1N1, par rapport à ceux contre le virus H5N1”, a constaté encore le Pr Floret.

Paris, 18 déc 2009 (AFP)


Laissez votre avis