Grippe H1N1 : réquisition de médecins généralistes malgré les consignes de Roselyne Bachelot

Un syndicat de médecins a dénoncé jeudi 17 décembre des infractions aux consignes gouvernementales dans certaines préfectures, qui réquisitionneraient des médecins généralistes pour la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1).

La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, rejette tout recours aux médecins généralistes par peur de désorganiser davantage le système de santé français. “Pourtant, çà et là, des préfectures et/ou des Ddass (direction départementale des affaires sanitaires et sociales) continuent de réquisitionner des médecins généralistes en activité”, écrit le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) dans un communiqué. Le syndicat “condamne ce double discours des pouvoirs publics et renouvelle sa demande d’arrêt de toute réquisition de médecins généralistes, installés ou remplaçants”.


Laissez votre avis