Grippe H1N1 : une majorité de Canadiens ne veut pas se faire vacciner

De moins en moins de Canadiens ont l’intention de se faire vacciner contre le virus de la grippe H1N1 et une majorité d’entre eux ne le fera pas, selon un sondage rendu public lundi, au moment où débute une campagne de vaccination dans tout le Canada.

Seulement 49% des Canadiens interrogés disent qu’il se feront vacciner, alors qu’ils étaient 62% en juillet dernier, indique ce sondage de l’institut Strategic Counsel pour le quotidien The Globe and Mail et la chaîne privée CTV.

51% affirment au contraire qu’ils ne se feront pas vacciner, un nombre en hausse par rapport aux 38% qui étaient du même avis en juillet dernier, selon l’enquête menée auprès de 1.000 Canadiens du 22 au 24 octobre.

C’est au Québec que la population est la plus sceptique face à la vaccination, près de six Québécois sur 10 n’ayant pas l’intention de se faire vacciner.

Pour une majorité de Canadiens (59%), la grippe H1N1 n’apparaît pas plus préoccupante que la grippe saisonnière et seulement 7% croient qu’elle est mortelle, même si 86 personnes en sont déjà mortes au Canada depuis le printemps dernier.

Les 18 à 34 ans sont les plus nombreux (64%) à ne pas avoir l’intention de se faire vacciner. En revanche, les gens âgés de plus de 50 ans sont les plus favorables à la vaccination (60%). 56% des femmes s’opposent à la vaccination et seulement 47% des hommes.

78% des Canadiens estiment aussi que les médias ont “gonflé et exagéré” le risque que représente la grippe H1N1, une hausse par rapport aux 68% qui étaient du même avis en juillet dernier.

Néanmoins, plus de Canadiens -63% contre 46% en juillet- affirment prendre certaines précautions contre le virus.

Montréal, 26 oct 2009 (AFP)


Laissez votre avis