Insolite : Une compagnie d’assurances saoudienne pourrait payer une rançon à des pirates somaliens

Une compagnie d’assurances saoudienne s’est dite prête à payer une rançon de 20M de dollars à des pirates somaliens pour qu’ils relâchent un pétrolier et ses 14 membres d’équipage détenus depuis cinq mois, indique lundi le quotidien saoudien Arab News.

« Le propriétaire d’Al-Nisr Al-Saudi, pris par des pirates somaliens, a indiqué que sa compagnie d’assurances a donné son accord pour payer une rançon de 20M de dollars afin d’obtenir la libération du navire et de ses 14 membres d’équipage », écrit le journal de langue anglaise.

Le propriétaire du pétrolier, Kamal Arri, a affirmé au quotidien que les pirates torturaient les membres d’équipage, 13 Sri Lankais et un Grec, et a dit attendre un accord des autorités pour le paiement de la rançon par l’assureur.

Le pétrolier était à vide quand il avait été abordé par les pirates dans le golfe d’Aden. Il revenait du Japon vers le port de Jeddah (ouest de l’Arabie). La communauté internationale a déployé depuis 2008 des dizaines de bâtiments de guerre pour sécuriser le golfe d’Aden, une route maritime cruciale pour le commerce international.

Mais les pirates ont étendu leur rayon d’action, allant jusqu’à capturer des navires près des Maldives, vers l’est, et dans le canal du Mozambique au sud. Le nombre de navires et de marins actuellement détenus est l’un des plus élevés depuis l’expansion de la piraterie somalienne en 2007. Selon des chiffres non officiels, plus de 200 attaques ont eu lieu en 2009 dans la région, dont 68 prises réussies de bateaux. On évalue à 50M de dollars les rançons payées pour libérer les bateaux.

Ryad, 2 août 2010 (AFP)

Retrouvez notre article concernant l’assurance maritime en cliquant ici.


Laissez votre avis