L’union Macif – Maif – Matmut officialisée demain

10,3 millions de sociétaires sont concernés par ce qui va se passer demain matin à Paris. Trois assureurs, et non des moindres, vont créer une structure commune, espèce de holding, pour chapeauter leur marque, mais sans les noyer dedans.

Assurés à la Maif, à la Matmut ou à la Macif, beaucoup de choses vont changer mais… rien ne va changer !
Le 9 décembre au matin, une conférence de presse commune aux trois instances annoncera officiellement la création d’une Société groupe d’assurance mutuelle (Sgam) dans laquelle les trois entités seront directement impliquées et liées.

Ainsi, à l’instar des assurés Maaf, MMA et GMF, déjà unis dans la Sgam Covéa, les sociétaires de ces assureurs mutualistes seront regroupés dans une structure commune.
Seulement, il ne semble pas pour le moment que beaucoup de choses ne changent de manière très concrète. Chaque sociétaire restera affilié à son assureur habituel, verra bien les trois marques se livrer une guerre féroce sur les marchés de l’assurance auto, habitation ou sur l’assurance scolaire, et il faudra toujours appeler le numéro Maif, Macif ou Matmut en cas de sinistre pour le déclarer.

Car ce qui se prépare est un changement à un niveau qui devrait rester quasiment invisible pour les assurés. La prise en charge de la réassurance ou des achats (qui seraient peut-être alors groupés pour les 3 entités) n’auront que peu d’influence sur les tarifs ou la gestion de sinistre des assurances. Par contre, l’idée avancée d’une réflexion poussée sur l’assurance vie pourrait ouvrir de nouvelles possibilités aux sociétaires. Sans parler de l’avancement des offres bancaires, repoussées un temps avec ce projet de création.


Laissez votre avis