La famille du lugeur Géorgien décédé aux JO de Vancouver sera dédommagée

Le 12 février dernier, Nodar Kumaritashvili, un jeune lugeur Géorgien de 21 ans, trouvait la mort lors d’une descente d’entraînement à la veille de l’ouverture des JO de Vancouver. L’accident tragique avait alors soulevé la question de la sécurité de la piste, modifiée quelques heures plus tard par le COVAN (Comité d’organisation des jeux Olympiques d’hiver 2010 de Vancouver). Ce dernier vient de faire savoir que ce sont les assurances du comité qui dédommageront la famille du lugeur.

La famille de Nodar Kumaritashvili touchera bien une indemnisation de la part des assurances du COVAN, c’est ce qu’a indiqué John Furlong le directeur exécutif du comité organisateur. « Il y a un programme en place qui permettra de remettre une certaine somme d’argent à la famille », a indiqué ce dernier, même si la somme du dédommagement n’est pas encore précisée.

La COVAN assurait les 5000 athlètes de la compétition, notamment en matière de soins, ce dernier avait même décidé d’ajouter un volet pour couvrir les décès accidentels et les lésions permanentes, qui comprenait aussi le rapatriement du corps dans son pays natal. Cette couverture médicale incluant les hospitalisations à d’ailleurs été utilisée pour quelques athlètes blessés lors de la compétition.

Le COVAN étudie aussi la possibilité de faire un don à la campagne lancée par la Fédération internationale de luge pour venir en aide à la famille du Géorgien. «Nous n’avons pas décidé pour le moment de ce que nous allons faire, mais lorsque les Jeux seront terminés nous étudierons nos options et prendrons une décision», a ajouté John Furlong. La Fédération internationale de luge a déjà récolté et envoyé plus de 13.000 dollars aux Kumaritashvili pour les obsèques, elle est aussi impliquée dans la construction d’un centre de luge à Bakuriani en Géorgie, avec l’aide du CIO. Le centre sportif portera bien évidemment le nom de Kumaritashvili en l’honneur du lugeur disparu.

La vidéo de l’accident mortel de Nodar Kumaritashvili


Laissez votre avis