La hausse des tarifs en assurance se poursuit au mois de mars selon l’Insee

Tous les mois, l’Institut national des statistiques et des études économiques publie son indicateur sur l’évolution des prix à la consommation. De manière générale, il a grimpé de 0,5% au mois de mars, ce qui porte la hausse des prix à +1,6% sur un an. Le secteur de l’assurance est également concerné par ces augmentations.

Après un mois de février qui avait vu les tarifs de l’assurance automobile et habitation augmenter respectivement de 2,5% et de 1,1%, les chiffres de mars affichent une hausse plus modérée sur ces deux pivots du secteur de l’assurance. Ainsi, selon l’Insee, les primes automobiles ont grimpé de 1% et de 1,1% pour l’habitation.

La bonne nouvelle pour les assurés vient de l’assurance santé. Les tarifs des complémentaires ont baissé de 0,2% au mois de mars. Malgré tout, sur les douze derniers mois, les hausses de tarifs dans l’assurance sont parmi les plus importantes dans le panier de la ménagère. En santé, les primes ont augmenté de 4,6% sur un an. En habitation, ce taux atteint les 5,6%. C’est l’assurance automobile qui tient le haut du pavé avec un bond de 6,6% entre mars 2009 et mars 2010.

Ainsi, un assuré dont la prime automobile s’élevait à 500 euros en 2009 a payé 33 euros supplémentaires en moyenne un an plus tard. Comment expliquer cette tendance à la hausse ? Par une recrudescence de la sinistralité. Bien que les chiffres de la sécurité routière restent plutôt sur une tendance à l’amélioration, les conditions météorologiques – neige, tempête… – ont mis de nombreux véhicules à rude épreuve, contraignant les assureurs à intervenir plus fréquemment sur les véhicules de leurs assurés.


Laissez votre avis