Le Ciss désapprouve le mouvement de grève des généralistes

Les médecins généralistes sont dans la rue pour réclamer une hausse du prix de la consultation, ainsi que les désengagement de l’Assurance maladie concernant la médecine de ville (voir notre article sur le sujet). Dans un communiqué le Collectif inter associatif sur la santé (Ciss) fustige ce mouvement de grève centré sur des revendications trop restreintes.

Le Ciss « désapprouve l’appel à la grève centré sur une approche principalement tarifaire ». En effet selon le collectif qui fédère une trentaine d’associations intervenant dans les domaines de la santé, les enjeux vont au-delà de la simple question du prix de la consultation à 23 euros au lieu de 22 euros. « Tout le monde s’accorde sur le fait que les enjeux dépassent largement cette dimension qui ne peut, en tout état de cause, être traitée de façon isolée, comme un pré requis à toute autre évolution. »

Il faut dire que depuis plusieurs mois, le Ciss dénonce régulièrement le désengagement de l’Assurance maladie au détriment des assurés sociaux et au profit des organismes complémentaires. Ils ont à ce propos déposé, début mars, un recours devant le Conseil d’État contre l’augmentation du forfait hospitalier de 16 à 18 euros, en place depuis le 1er janvier dernier (voir article).


Laissez votre avis