Le risque d’avalanches qualifié de « fort » dans certains massifs des Alpes

Chaque jour, Météo France publie un bulletin sur les risques d’avalanches concernant les principaux massifs montagneux français, à savoir les Pyrénées et les Alpes. Le prévisionniste annonce un risque d’avalanches « fort » dans les Alpes. L’alerte est maintenue pour le moment jusqu’à mercredi soir.

L’échelle européenne de risque d’avalanches comporte 5 degrés allant de faible (niveau 1) à très fort (niveau 5). Plusieurs massifs alpins ont été placés sur le niveau 4 de cette échelle. Cela signifie que le manteau neigeux est faiblement stabilisé dans la plupart des pentes suffisamment raides. « Le déclenchement d’avalanches est alors probable et dans certaines situations, de nombreux départs spontanés d’avalanches de taille moyenne et parfois assez grosse sont à attendre » précise le bulletin de Météo France.

Le risque 4 d’avalanches concerne les massifs des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute Provence situés au-dessus de 2.200 mètres d’altitude, exceptés Thabor et Queyras. Il est également « fort » en Savoie et en Haute-Savoie dans les massifs de la Haute-Tarentaise, de la Haute-Maurienne et du Beaufortain au-dessus de 2.300 mètres d’altitudes. Par conséquent, Météo France déconseille aux skieurs de s’aventurer en hors-piste sous peine de voir des plaques de neiges se dérober sous leurs skis.


Laissez votre avis