Le risque routier : 1ère cause d’accidents mortels au travail

Avec 497 décès en 2007, le risque routier est la première cause d’accidents mortels au travail. Près d’un accident mortel sur deux dont sont victimes les travailleurs salariés, sont des accidents de la route. Les entreprises et les filières professionnelles doivent donc se mobiliser pour prévenir le risque d’accident de mission et le risque d’accident de trajet (domicile / travail).

Dans le cadre du Comité de Pilotage national pour la prévention du risque routier professionnel, la branche Risques professionnels de l’Assurance Maladie, la direction de la sécurité et de la circulation routières (DSCR) et les autres régimes de protection sociale élaborent des préconisations conjointes sur les accidents liés au risque routier et proposent une politique de prévention commune et adaptée.

– 48% des accidents mortels au travail sont des accidents de la route
– 79 684 accidents avec arrêt, dont 8 619 avec incapacité permanente, pris en charge par la branche Risques professionnels
– 5 204 027 journées de travail perdues

Programme national de prévention du Risque routier

Il existe deux types de risques routiers professionnels : le risque mission qui se déroule dans le cadre du travail (sous la subordination de l’employeur) et le risque trajet (entre le domicile et le lieu de travail).
Afin de réduire la sinistralité du risque mission, le Réseau Prévention sera chargé d’identifier les secteurs d’activité et les entreprises les plus touchés et de promouvoir l’usage professionnel de véhicules utilitaires légers plus sûrs (acquisition d’équipements incluant ABS, Airbag…, suivi efficace et durable de l’état de la flotte, traçabilité de l’entretien…).

Autre objectif : faire progresser la prévention du risque trajet par la promotion, l’accompagnement et l’évaluation de dispositifs collectifs, notamment pour les TPE-PME. Au total, l’objectif est de susciter la mise en place d’une centaine de dispositifs par les collectivités territoriales, les collectivités organisatrices de transport et la Sécurité Routière, soit un par département d’ici 2012.

Quelques exemples d’activités et de secteurs visés au titre du risque mission :
– Les entreprises disposant de grandes flottes de véhicules utilitaires légers
– Les entreprises de transport léger (services postaux, autres activités de messagerie et colis express)
– Le transport routier de marchandises
– Le BTP

www.risque-routier-professionnel.fr : site du Comité de pilotage national pour la prévention du risque routier professionnel, qui réunit l’ensemble des bonnes pratiques et réglementations élaborées par la branche Risques professionnels, la direction de la sécurité et de la circulation routières (DSCR) et les autres régimes de protection sociale.

Source : branche AT/MP de la Cnamts, 2007


Laissez votre avis

judi togel