L’Enass soutient la création de l’Institut de la recherche sur la micro-assurance

La tragédie qui a touché Haïti rappelle que la micro-assurance peut-être une solution pour certaines régions du globe, particulièrement pauvres et qui n’ont accès à aucune couverture. C’est dans cette optique que l’École nationale d’assurance (Enass) soutient la mise sur pied de l’Institut de recherche sur la micro-assurance (Irma).

L’Enass planche sur la création de l’Institut de recherche sur la micro assurance (Irma). Il s’agit d’adapter les produits d’assurance à l’attention des clients à faibles revenus. La micro assurance s’inspire largement du concept du micro crédit pour lequel le bangladais Muhammad Yunus avait reçu le prix Nobel de la paix en 2006.

Dans un communiqué, l’Enass précise les 3 principales missions de l’Irma. Il s’agit de « mettre en place un réseau actif et pluridisciplinaire d’experts et de chercheurs dans tous les domaines de la protection financière des biens et des personnes, d’aboutir à l’établissement d’une méthode originale, pertinente et fiable pour produire une documentation riche et vivante, support aux réflexions de toute organisation souhaitant développer ou soutenir une activité de micro assurance et de soutenir et accompagner au moins un programme de développement d’activités de micro assurance par an. »

Depuis l’année dernière, des groupes d’élèves de l’Enass sse sont lancés dans un programme de micro mutualité au Maroc. Les résultats de leurs travaux seront présentés au concours SIFE qui récompense chaque année des élèves d’écoles de management.


Laissez votre avis

judi togel