Les chiffres clés du risque routier et ses incidences en matière d’assurance

dommages-tous-accidents-et-dommages-collisionsAccidentologie : la vigilance reste de mise
Le bilan annuel de l’accidentalité routière en 2007 indique que :
– la mortalité a reculé de 1,9 % en 2007 sur les routes françaises, portant à 4 620 le nombre de personnes tuées. C’est la sixième année de baisse consécutive, même si, en 2007, ce ralentissement est moins significatif que celui de l’année 2006 (– 11,5 %) ;
– le nombre d’accidents corporels a augmenté de 1,2 %, pour atteindre 81 272,
– le nombre de personnes blessées a augmenté de 1,1 %, avec 103 201 accidents,

L’alcool est le premier facteur d’accidents devant la vitesse
L’année 2007 confirme les conséquences du risque alcool. 1 031 décès et 4 790 blessés hospitalisés sont attribuables à l’alcool.

Les jeunes paient un lourd tribu à la route
800.000 jeunes passent leur permis chaque année.
Le coût de la formation au permis de conduire est en moyenne de 1.200 €.
Les jeunes de 18 à 24 ans représentent 9% de la population mais 21% des personnes tuées sur la route (981 décès en 2007).
Les chiffres provisoires de l’année 2008 montrent une aggravation de la situation puisque la part des 18-24 ans s’élèverait à 23,4%.
Par ailleurs, on constate que le risque d’être impliqué dans un accident corporel diminue progressivement avec l’expérience du conducteur. Le risque est maximal au  cours de la première année de conduite, mais il faut attendre cinq années après l’obtention du permis pour le diviser par trois et sept années pour le diviser par quatre.

Le risque routier est la 1ère cause d’accidents mortels au travail

48% des accidents mortels au travail sont des accidents de la route.
Avec 497 décès en 2007, le risque routier est la première cause d’accidents mortels au travail. Près d’un accident mortel sur deux dont sont victimes les travailleurs salariés, sont des accidents de la route.

Plus de 9 millions de points ont été retirés en 2007
9 547 017 points ont été retirés des permis cette année, ce qui représente une augmentation de plus de 19,3 % par rapport à 2006.
88 698 permis de conduire ont été invalidés soit une progression de 28,8 %.

Les femmes moins impliquées
Pour le même nombre de kilomètres parcourus au volant, les femmes avaient 3,7 fois moins de risque d’être tuées et étaient 11,7 fois moins condamnées pour des délits routiers.

Les animaux sauvages : 35 000 accidents
35 000 accidents de la route en 2008 dus à des animaux sauvages.
Coût : 16 millions d’euros.

Le parc automobile français  au 1er janvier 2009

Au 1er janvier 2009, le parc automobile en circulation en France est estimé par le CCFA à 37 212 000 véhicules, dont 30 850 000 voitures particulières, soit une hausse de 0,5% par rapport à la situation au 1er janvier 2008.
L’âge moyen des voitures particulières est estimé à 8,3 ans au 1er janvier 2009, en légère hausse par rapport à 2008 (8,2 ans).
La part du diesel atteint 54 % du parc des voitures particulières au 1er janvier 2009 (52 % au 1er janvier 2008).

Alcool au volant et assurance : les règles
Lorsqu’un conducteur en état d’imprégnation alcoolique provoque un accident, sa garantie de responsabilité joue à l’égard des autres (y compris d’un passager) mais :
– blessé, il ne recevra rien au titre de la garantie du conducteur ;
– il ne sera pas remboursé des réparations de son véhicule ;
– il ne sera pas défendu par sa société d’assurances devant les tribunaux répressifs.

Par ailleurs, l’assureur a le droit d’augmenter sa cotisation à l’échéance annuelle suivante ou, en cas de condamnation, de résilier immédiatement son contrat.

Prévention : quelques chiffres à connaître absolument avant de prendre le volant
– Distance d’arrêt : A 50km/h avec un temps de réaction de 1 seconde sur route sèche déccélération de 7m/s/s = 28 m
– A 60 km/h distance d’arrêt = 36 m (Si un obstacle se trouve 28 m devant le véhicule il sera percuté à une vitesse de 40 km/h,
– A 130 km/h sur route sèche, la distance d’arrêt est de 129 m, sur sol mouillé elle passe à 222 m, soit un quasi-doublement !
– Pneumatique : Un pneu neuf type (185 x 14) évacue 27 L/S à 130 km/h, lorsque il est usé à 50% il n’a plus que 30% d’efficacité.

Eco conduite : plus de 18 % d’économie de carburant, c’est possible !
Une étude comparative sur le co2 menée dans le cadre des centres Centaure avant et après sensibilisation démontre qu’après formation l’émission moyenne de co2 baisse de 17.44% et concernant la consommation de carburant l’économie est de 18,40%. Faire Paris-Lyon à 140 au lieu de 130 = 6 minutes seulement de gagnées + pollution, radars…


Laissez votre avis