Les critères d’identification d’un cas possible de grippe porcine

grippe-porcine-703Toute personne présentant un syndrome respiratoire aigu brutal
– signes généraux : fièvre > 38° ou courbature ou asthénie
– et signes respiratoires : toux ou dyspnée

devient un cas possible si dans les 7 jours avant le début de ses signes :

1. elle a séjourné dans une zone dans laquelle une circulation du nouveau virus de grippe A (H1N1) dans la communauté a été mise en évidence (cf. tableau : zones géographiques d’exposition), ou

2. elle a eu un contact étroit avec un cas possible, probable ou confirmé pendant sa période de contagiosité (qui commence 24h avant le début des signes).

Les contacts étroits [particulièrement exposés aux contaminations par gouttelettes] sont définis comme :
– personnes partageant le même lieu de vie que le cas index : famille, même chambre d’hôpital ou d’internat …
– contact direct, en face à face, à moins d’1 mètre du cas index au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion ; flirt ; amis intimes ; voisins de classe ou de bureau; voisins du cas index  dans un avion ou un train.

Un cas possible devient un cas probable ou l’est d’emblée si :
– Cas possible avec une PCR grippe A sur un écouvillon naso-pharyngé
– Cas possible avec un tableau sévère (syndrome de détresse respiratoire aigue ou décès dans un tableau de syndrome infectieux respiratoire aigu)
– Cas possible ayant eu un contact étroit avec un cas probable ou confirmé pendant sa période de contagiosité (qui commence 24h avant le début des signes).

Une personne est exclue si elle n’entre pas dans la définition des cas possibles. Un cas possible est exclu, sauf circonstances exceptionnelles, si les résultats de l’investigation biologique sont négatifs (absence d’infection à grippe A par PCR).

Un cas confirmé est un cas possible ayant été confirmé biologiquement comme une infection liée au nouveau virus grippal de type A(H1N1) par les CNR-grippe.

Rappel

Par ailleurs, doivent être signalés à la Dass :
– tout épisode de cas groupés de syndromes respiratoires aigus brutaux  défini par la survenue d’au moins 3 cas en une semaine dans une même collectivité (famille, classe, unité de travail …) et s’il n’existe pas d’éléments orientant vers un autre diagnostic
ou
– toute augmentation inhabituelle de syndromes respiratoires aigus brutaux  correspondant à la définition clinique de cas, survenant sur une zone géographique limitée et s’il n’existe pas d’éléments orientant vers un autre diagnostic (exemple : augmentation des consultations pour syndromes grippaux dans une patientèle)

Ces signalements de cas groupés ne sont pas applicables dans les zones où des virus grippaux saisonniers ou autres pathogènes respiratoires saisonniers circulent de manière importante.


Laissez votre avis