Situs sbobet resmi terpercaya. Daftar situs slot online gacor resmi terbaik. Agen situs judi bola resmi terpercaya. Situs idn poker online resmi. Agen situs idn poker online resmi terpercaya. Situs idn poker terpercaya.

situs idn poker terbesar di Indonesia.

List website idn poker terbaik.

Situs agen slot terpercaya dan resmi

slot hoki terpercaya



Les remboursements dentaires : les soins

On associe souvent les complémentaires santé aux coûteux soins dentaires. Dans quelles mesures les remboursements sont-ils intéressants ? Le point de news-assurances.com

Les soins dentaires sont vastes et leurs tarifs peuvent atteindre des sommets sans limites. Le régime obligatoire de l’assurance maladie rembourse les soins courants dits « conservateurs », recommandés par les dentistes et les associations sanitaires, les soins chirurgicaux mais pas les « esthétiques ». Et l’Assurance Maladie dans tout ça se contente d’un minimum.

Le remboursement des soins courants

Au rang des soins courants remboursés par le régime obligatoire de l’assurance maladie, on trouve le détartrage, le traitement des caries, le scellement de sillons, les dévitalisations et extractions (lien : les tarifs de convention). Ces actes sont appelés soins « conservateurs » ou « chirurgicaux » par la sécurité sociale.
Le remboursement est de 70% pour chacun de ces actes, avec pour base le tarif de convention. Si les soins sont effectués chez un médecin stomatologue, le patient doit s’acquitter du forfait 1 euro.

Les complémentaires remboursent la différence, c’est à dire à 100% du tarif conventionnel. Si le chirurgien-dentiste pratique le dépassement d’honoraire, la complémentaire ne prendra en compte le surplus que dans la limite du contrat si celui précise que le remboursement se fait au-delà de 100% (voir notre « décryptage »).

Pour les soins dits « esthétiques », l’assurance maladie ne rembourse rien. L’éclaircissement, la pose de facettes ou certains travaux d’embellissements ne sont pas pris en charge. La complémentaire santé peut alors supplanter l’assurance maladie en proposant des tarifs annuels. Très souvent, le patient doit se faire faire un devis par le praticien puis le soumettre à la mutuelle. Un délai de carence peut parfois être demandé (cotisation d’une ou deux années avant d’effectuer les soins esthétiques).

Les tarifs conventionnels

Tous les soins sont remboursés si effectués sur un patient âgé de plus de 13 ans. L’assurance maladie estime alors que ce sont les dents définitives.

Traitements d’une carie :
1 face : 19,28 €
2 faces : 33,74 €
3 faces ou plus : 48,20 €

Dévitalisations :
Canine ou incisive : 38,56 €
Prémolaire : 57,84 €
Molaire : 93,99 €

Scellement de sillons :
(Sur premières et deuxièmes molaires, pris en charge une seule fois pour les moins de 14 ans)
21,69 €

Benoit MARTIN

Source : www.amelie.fr / assureurs


Laissez votre avis

judi togel