Malgré les promesses, la réforme de l’assurance santé aux Etats-Unis pourrait finalement se terminer en 2010

Le chef de la majorité démocrate du Sénat américain, Harry Reid, a laissé entendre mardi que le débat sur la réforme de l”assurance santé pourrait se terminer en 2010, contrairement aux attentes de l’administration Obama qui souhaite y parvenir en 2009.

M. Reid, qui est chargé au Sénat de mener à bien ce grand projet politique du président Barack Obama, a déclaré mardi devant la presse: “nous ne sommes pas liés par des limites de temps. Nous devons faire le meilleur travail possible pour les Américains. Nous voulons une loi de qualité et c’est ce que nous allons faire”.

Toutefois, le porte-parole de M. Reid, Jim Manley, a indiqué pour sa part qu’il n’y avait “aucune raison qu’il n’y ait pas au Sénat un débat transparent et approfondi et que nous ne soyons en mesure d’envoyer au président un projet de loi adopté d’ici Noël”.

Le fait de repousser la fin du débat à 2010 pourrait rendre plus difficiles les négociations pour la majorité démocrate, qui cherche des compromis avec les élus indécis, en raison des élections parlementaires de mi-mandat qui auront lieu en novembre 2010.

Le président Obama a indiqué qu’il souhaitait promulguer la loi cette année, mais l’opposition républicaine et les démocrates modérés semblent avoir compromis cet objectif.

Mardi matin, le chef de la majorité démocrate de la Chambre des représentants, Steny Hoyer, a affirmé lors de sa conférence de presse hebdomadaire que la chambre basse allait examiner la réforme en séance plénière en fin de semaine, avec des votes attendus dès la semaine prochaine, et une adoption avant le 11 novembre.

M. Hoyer s’est déclaré confiant sur le fait que le projet de loi obtiendrait à la Chambre au minimum les 218 voix sur 435 nécessaires à son adoption.

Washington, 3 nov 2009 (AFP)


Laissez votre avis